Rapide comme l’aigle en son vol

La Torah, Deutéronome 28:49-50 : Le Seigneur lancera sur toi une nation lointaine, venue des confins de la terre, rapide comme l’aigle en son vol ; nation dont tu n’entendras point la langue, nation inexorable, qui n’aura point de respect pour le vieillard, point de merci pour l’adolescent !

De telles qualités égoïstes que vous n’avez jamais suspectées commencent à monter en vous. Elles vous asservissent de plus en plus avec de nouvelles instructions égoïstes, et même si vous leur résistez, vous obéissez malgré tout. Et en obéissant, vous devenez même un plus grand admirateur pour les accomplir. Et vous réalisez tout cela !

Un problème intérieur très intéressant se révèle en vous. D’une part, vous vous torturez dans votre aspiration à accomplir les instructions égoïstes, et d’autre part, vous avez honte et vous ne pouvez pas le faire, mais vous le faites quand même.

Il est écrit : « Rapide comme l’aigle en son vol ; nation dont tu n’entendras point la langue. » Ce sont de nouvelles qualités égoïstes qui se révèlent chez une personne, et elle ne les comprend même pas ; elles la contrôlent instinctivement.

Bien qu’elle ait des idées sur l’honnêteté, sur les bonnes relations et les obligations, il n’en reste plus rien par rapport aux parents, aux enfants ou à la société. L’égoïsme règne directement à l’intérieur de la personne, jusqu’au bout de sa nature.

De KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 19/12/2016

Existe-t-il une autre création ?

Question : Une autre création existe-t-elle ? Si oui, y a-t-il un autre Créateur ?

Réponse : Pas à notre connaissance (j’ajoute « notre » parce que les kabbalistes parlent uniquement de ce à quoi nous appartenons ou de ce qui nous appartient).

Atzmouto (le Créateur) est-il totalement indépendant de nous et y a-t-il des espaces et des créations arrangés selon un principe différent que nous ne connaissons pas et que nous ne pouvons pas connaître parce que nous sommes créés uniquement dans le désir de recevoir ? Mais cela devrait nous conduire à une similitude avec le Créateur, ce qui signifie atteindre ce qu’Il est par rapport à nous.

Cela s’appelle la phase finale de la correction. Mais après cela, il y a d’autres états dans lesquels nous continuerons probablement notre accomplissement.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/03/2017

Comment pouvons-nous atteindre la perfection ?

Question : Quels efforts sont nécessaires pour atteindre la perfection ?

Réponse : Les efforts qui sont nécessaires sont dans notre travail avec les amis du monde entier afin d’amener l’humanité à la connexion.

La combinaison de toutes les personnes en un seul désir mutuel pour le don sans réserve, jusqu’à l’amour mutuel, est quelque chose que tout le monde doit faire. Aucune autre action n’est requise d’une personne.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/03/2017

Pourquoi est-ce que je ressens un vide dans cette vie ?

Question : Pourquoi suis-je parfois envahi d’un vide, ne voulant rien faire, et en ai assez de tout ?

Réponse : C’est parce que vous n’avez plus rien à faire dans ce monde. A quoi bon exister comme un petit insecte ?

Vous devez commencer à vous développer spirituellement. Ainsi, vous ressentirez pourquoi vous avez vraiment été créé. Sinon, votre corps vivra un nombre d’années dans ce monde, et puis après ?

Question : Si vous dites à une personne qu’elle n’a rien à faire dans ce monde, cela signifie-t-il qu’elle aspire à un autre monde ?

Réponse : Certainement. S’il n’y a pas d’aspiration pour le monde spirituel, alors ce monde est complètement ressenti comme une impasse.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/04/2017

L’homme, le serpent et le Créateur

Question : Pourquoi Adam est-il appelé le premier homme ?

Réponse : Le premier homme ou Adam est l’âme. Lorsque nous parlons de lui, nous ne parlons en aucun cas d’un corps physiologique, car il n’existe pas. Nous parlons d’un désir qui veut essentiellement ressembler au Créateur.

Ce désir général s’est propagé du monde d’Ein Sof (Infini) vers le bas dans tous les mondes : Adam Kadmon, Atzilout, Briya, Yetzira et Assiya. Après avoir traversé les filtres de ces mondes, le désir restant est devenu semblable au Créateur sous l’influence de la Lumière supérieure. C’est le Premier Homme, Adam HaRishon.

En même temps, il y a le serpent en lui, un désir qui ne veut pas ressembler au Créateur. Il a été intentionnellement créé ainsi afin que nous soyons toujours en mesure de nous évaluer et de déterminer où nous sommes dans l’éventail entre le Créateur et le serpent, qui est le total opposé du Créateur, à quel point et à quelle distance du Créateur ou du serpent nous sommes.

Ce sont les 125 niveaux d’ascension d’une personne sur l’échelle spirituelle ; le serpent est en bas et le Créateur en haut.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 14/05/2017

La véritable satisfaction

Question : Je ne comprends vraiment pas pourquoi une personne qui est déprimée, qui comprend que le Créateur l’a mise dans cette situation, voudrait Lui ressembler?

Réponse : Parce qu’elle n’a pas d’autre choix. Le Créateur met une personne en état de dépression afin qu’elle puisse se demander « Pourquoi vivre ? », et finalement cherche et trouve un sens à sa vie.

Question : N’est-il pas possible d’amener l’Homme à cette reconnaissance différement ?

Réponse : Non, parce que l’Homme est un désir de plaisir. S’il ne ressent pas de plaisir, il se demande : « Pour quelle raison je devrais vivre ? » Puis il atteint un état dans lequel il doit trouver une satisfaction égoïste. C’est ainsi qu’il avance de façon égoïste, et commence à comprendre que la véritable satisfaction est celle qui est altruiste.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 23/04/2017

La Torah révèle l’éternité

La Torah présente des conditions très complexes et sérieuses pour corriger l’égoïsme. Mais nous devons tout faire pour les remplir. Leur réalisation se produit à l’intérieur d’une personne par la correction de sa nature égoïste afin qu’elle puisse parvenir à se connecter aux autres, et montrer au monde entier la possibilité d’une unité dont l’humanité a tant besoin aujourd’hui.

Alors nous apporterons vraiment la Lumière supérieure au monde. Tout en existant encore dans le monde corporel, nous nous élèverons et révélerons le monde à venir, comme il est écrit : « Révélez votre monde pendant que vous êtes encore dans cette vie », et nous commencerons à vivre en lui.

Une fois que cela se produit, le concept psychologique de la vie et de la mort disparaîtra. Tout deviendra une unique existence éternelle au-delà du temps, de l’espace et du mouvement. Nous devons y arriver. La Torah nous révèle l’éternité.

De KabTV, « Les Secrets du Livre éternel » du 28/12/2016

Le jour et la nuit dans la spiritualité

Question : Qu’est-ce que le passage du jour à la nuit et vice versa ? Quels phénomènes parallèles y a-t-il dans la spiritualité ?

Réponse : Il n’y a pas de jour ou de nuit dans la spiritualité. La diffusion de la Lumière dans le désir s’appelle le jour et la sortie de la Lumière du désir s’appelle soir ou nuit.

Question : Et à propos des cycles, comme le cycle du jour par exemple ?

Réponse : Il existe des cycles dans la spiritualité, mais à des dimensions différentes, dans d’autres concepts. Une personne qui entre dans le monde spirituel subit une mise à niveau pour différents concepts et il existe une définition totalement différente du concept de « jour », « nuit », « temps », « moi » et « monde». Toutes les définitions changent totalement, se transforment et prennent une nouvelle forme, une renaissance.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/03/2017

Comment pouvons-nous ressembler au Créateur ?

Question : Dois-je apprendre les attributs du Créateur si je veux Lui ressembler ? Quels sont ces attributs ?

Réponse : Les attributs du Créateur sont l’amour et le don sans réserve et de ce fait nous devons apprendre à aimer et à donner sans réserve.

Je ne veux pas dire que nous devons aimer et donner sans réserve comme nous le faisons dans notre monde où je choisis à qui je veux donner et qui aimer tant que cela me donne du plaisir. Il s’agit plutôt de l’amour et du don sans réserve dans le sens spirituel.

Cela signifie que je m’élève de l’intérieur de moi-même sans tenir compte d’aucun désir, attribut ou intention que j’ai parce que je n’ai qu’un seul but : satisfaire autrui. Autrui signifie un total étranger qui ne me donne aucun plaisir en retour (comme le fait mon petit enfant ou un membre de la famille).

Je suis absolument indifférent à autrui. Et plus encore, s’il m’est indifférent c’est une chose, mais si je le déteste ? Ainsi, c’est un test encore plus sérieux. Je dois donc corriger ma haine en amour. Il y a deux phases dans notre ascension et dans la ressemblance au Créateur. La première est une ascension vers l’amour et le don sans réserve à ceux que je traite d’une manière ordinaire.

La seconde est une ascension vers « aime tes ennemis » comme le plus grand amour possible. La première phase s’appelle GE (ou un état de petitesse) et la seconde phase s’appelle AHP (ou un état de grandeur de l’âme).

Question : Existe-t-il une action de courage dans la spiritualité ?

Réponse : Je ne veux pas parler d’attributs spécifiques parce que je devrais alors expliquer ce que le courage, la tranquillité, l’humilité, la patience, la colère ou la domination signifient dans la spiritualité. Tous nos attributs sont essentiels pour parvenir à ressembler au Créateur.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 02/04/2017

Devrais-je faire connaissance avec les gens au congrès ?

Question : Il n’y a pas assez de temps dans un grand congrès pour faire connaissance avec tout le monde. Quelle est l’importance de la communication pour le succès spirituel et quelle forme recommandez-vous ?

Réponse : Il n’est pas nécessaire de communiquer. Vous ne devez pas faire connaissance personnellement avec tout le monde, entrer personnellement dans l’âme de chacun. Soyez simplement avec tout le monde. S’ils dansent, dansez avec eux. S’ils sont en train de parler, vous pouvez soit parler, soit vous taire ; apprenez ou discutez de tous les problèmes. C’est un travail constant durant de nombreuses heures.

Extrait de la leçon de Kabbale en russe, le 19/02/2017

Page 1 des 8771234550Dernière »