La honte – le moteur du progrès

Nous nous adaptons continuellement à certains standards ordinaires pour éviter de se sentir honteux. Fondamentalement, à part pour les besoins élémentaires, tout ce que nous faisons dans ce monde vient pour contrebalancer le sentiment de honte.
Toutes nos réalisations, notre progrès, notre développement, nos réussites et nos recherches sont exclusivement basés dans le but d’éviter le sentiment de honte.
C’est le côté opposé de l’égoïsme qui nous y pousse.

Selon la Kabbale, la première réaction (Tzimtzoum Aleph, la 1ère restriction) de la créature face à la perception du Créateur provient du sentiment de honte. De même, toute l’histoire de l’humanité commence avec la honte qu’Adam et Eve ressentirent après le péché. Tout ce que nous devons faire c’est de contrebalancer le sentiment de honte pour devenir égal au Créateur. Le sentiment de honte, dans toutes ses formes, détermine donc toutes nos actions.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: