Les chefs d’état du G20 ont beaucoup à craindre

G20Question reçue : Bientôt se tiendra un nouveau sommet international du  » Groupe des 20  » (G20) , où les chefs d’état des pays les plus développés seront présents. Mais chacun d’entre eux cache un couteau dans sa poche…

Ma réponse : je ne crois pas qu’ils cachent des couteaux. Chacun d’entre eux fait face à tellement de problèmes dans son propre pays, qu’ils n’ont pas le temps de se confronter entre eux. Ils ont peur de leurs concitoyens et d’être détrônés. La peur d’un soulèvement interne est beaucoup plus grande que la peur de ses voisins. C’est pour cela, que cette fois-ci, ils viennent au sommet avec un sentiment différent.

Jusqu’à présent, chaque chef d’Etat était occupé à coordonner la vie de son propre pays, mais aujourd’hui, ils ont tout simplement peur pour eux-mêmes. Ils ressentent littéralement cette peur au niveau animé, et sont en train de se demander : «  Comment puis-je me préserver et résoudre ce problème ? »

De nombreux pays connaissent déjà des troubles publics, et ils ne peuvent rien faire pour les arrêter avec leur police ou leurs armées, car il s’agit de leurs propres citoyens. En plus de tous leurs autres problèmes, ils ont maintenant peur pour eux-mêmes et leurs propres vies, et c’est pourquoi, les participants au sommet y viennent dans un état d’esprit complètement différent. Ils sont déjà en train de penser à comment corriger la situation et résoudre le problème, même si ce n’est que pour leur bien.

(De la leçon sur l’article du  Baal HaSulam : « Un Précepte », le  08-03-2009)

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed