La recette de la vie éternelle

vieIl nous semble uniquement qu’il y a la vie et la mort, parce que c’est ce que nos sens éprouvent. Dans la réalité, toutefois, le désir de recevoir ne naît pas et ne meurt pas, mais subit tout simplement un changement d’état. Quelqu’un qui s’efforce de quitter le désir de recevoir pour atteindre le désir de donner sans réserve, reçoit un contentement éternel et complet. Il ressent alors, qu’il vit une vie éternelle et parfaite. Il repousse la forme précédente d’égoïsme au temps où il atteint tout juste l’âge de 20 ans, au lieu de 40.  Regardez juste combien de jeunes se suicident ou se plongent dans les drogues, souhaitant se déconnecter de la vie.

Cependant, si une personne se débarrasse de son égoïsme, qui lui apporte désespoir,  déconvenues, dévastation, et mort, et si elle acquiert de nouveaux désirs, de donner aux autres, alors elle ressent un plaisir éternel. La Lumière ne s’en va pas, mais remplit la personne constamment. Elle s’évanouit seulement momentanément, pour lui permettre de recevoir un contentement encore plus grand, alors qu’elle monte les degrés spirituels.

C’est comme si elle ressentait la faim ou de l’appétit, et ensuite une satiété immédiate. Et ce mouvement ne cesse jamais. Même quand une personne à faim, elle est heureuse qu’elle soit aussitôt capable de se remplir. Et dès qu’elle se remplit, elle révèle immédiatement la faim et l’appétit pour un degré supérieur et est capable de recevoir un nouveau contentement.

Ceci est l’avancement qui a lieu par la Lumière éternelle. Pendant la faim, c’est la Lumière environnante et pendant la satisfaction, la Lumière intérieure. Alors, on obtient une vie spirituelle éternelle, à la place de la vie physique qui a une fin.

On perçoit la mort de son corps matériel comme absolument extérieure, puisque son immense désir spirituel ne ressent aucune perte. Quand son corps meurt, il se connecte simplement à de nouveaux désirs plus forts, à la place de la perception qu’il avait à travers son corps et la vie matérielle. Ceci est la recette de la vie éternelle et le salut contre l’ange de la mort.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed