La Kabbale explique la globalisation

worldLe but de la nature est d’atteindre la globalisation: Tout au long de l’humanité, la nature s’est développée en vue de la globalisation d’après le principe d’auto organisation, en ligne avec les lois prédéterminées de développement. Le foetus se développe de façon identique dans l’utérus de la mère, en grandissant il construit des systèmes très complexes, qui évoluent et atteignent des niveaux très élevés d’harmonie et d’interconnexion les uns les autres.

La loi de développement nécessite un processus où les choses deviennent de plus en plus complexes, plus intégrales et interdépendantes. A la fin, le résultat est que tous les sous systèmes sont incorporés dans un tout. Cependant, ces processus se révèlent graduellement et ils deviennent plus évident avec le temps.

Une personne, cependant, est influencée par sa nature égoïste, et donc elle ne veut pas participer volontairement à ce processus. En fait, sous l’influence de différents facteurs, tels que la crise globale, une personne sera forcée de participer, jusqu’à ce qu’elle réalise qu’au lieu d’être forcée, il est préférable de le faire volontairement. Elle réalisera ceci parce qu’elle verra inévitablement la loi de développement.

Ainsi, la souffrance accompagnant la crise globale fera que nous réaliserons volontairement que nos vies sont globales. Premièrement, nous l’accepterons à contrecoeur et après, nous le comprendrons et l’accepterons comme étant la meilleure chose pour nous.

C’est pourquoi aujourd’hui, la nature commence à nous montrer notre état futur. La Kabbale, cependant, nous permet de comprendre ceci à l’avance, et donc de réduire les souffrances qui se présentent en chemin. La Kabbale nous permet d’étudier et de comprendre les raisons des coups à temps, avant qu’ils ne nous atteignent.

Et tout ceci grâce à la globalisation!

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed