L’effet Hamlet quantique, ou comment être le Hamlet de toute la réalité

migrationAux infos: (Quantum Physics): « L’effet Hamlet quantique ». Dans ce travail en se servant d’un formalisme similaire au formalisme de l’effet Zeno quantique (baisse de la possibilité de désintégration d’un sytème quantique instable par des mesures répétées) et l’effet anti-Zeno quantique (augmentation de la probabilité de désintégration d’un sytème quantique instable par des mesures répétées), nous introduisons l’effet quantique  appelé Hamlet. Il représente une complète destruction des prédictions quantiques sur la désintégration d’un système quantique instable par des mesures répétées. Précisément, cela signifie que des mesures répétées, spéciales et correctement définies, désintègrent la probabilité d’un système quantique instable de pouvoir se comporter comme des séries divergentes sans aucune valeur définie. Ainsi nous avons une méchanique quantique complètement insoluble, un « dilemme Hamlet » : désintégrer ou ne pas désintégrer.

Mon commentaire: La Kabbale explique que toute chose se produit par rapport à nous et en nous. Tout dépend entièrement de nos qualités. Tout ce qui est observé l’est par nous. C’est pourquoi, en contrôlant nos pensées, nous pouvons « mentalement », mais pratiquement, contrôler toute matière. Ainsi, chacun de nous peut être Hamlet, toujours et dans toute la réalité!

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed