Tout dépend absolument de ma perception

Changing the World Starts With Changing Our IntentionsUne question reçue: Que signifie « ce qui ne peut être atteind, ne peut être nommé »?

Ma réponse: contrairement à la philosophie ou notre perception du monde, rien n’existe par soi même dans la science de la Kabbale.

Tout existe d’après ma perception et sensation, et c’est la seule chose dont je peux parler.

Il n’y a pas de Créateurn pas de création, pas de mondes. On ne peut pas dire si quelque chose existe. Je suis le seul qui ressent ce qui existe, je suis celui qui pense, celui qui voit, et c’est le seul contexte dans lequel je peux parler de tout ce que je perçois.

je perçois tout à travers mes sens, et tout dépend de mon attitude et m’est destiné.

C’est pourquoi nous ne pouvons parler que de ce qu’une personne découvre et atteint. En hébreu; le Créateur se nomme « Bo-Ré » – « vient et voit ». Le Créateur n’existe pas sans la création.

La qualité du don sans réserve se dévoile dans nos Kelim en fonction de la ressemblance de nos attributs avec quelque chose d’extérieur que nous ne percevons pas. Ceci, nous l’appelons le Créateur, « vient et voit ce que je vois! ».

Je Le perçois dans mes sens qui ont changé dans mes qualités qui évoluent, ces changements ont lieu en moi.

Je dits: « Le Créateur est en moi! pourquoi? Regardez la forme que j’ai prise! » Cette forme est ce que nous appelons le Créateur.

Je ne Le désigne pas directement, je ne parle que de Sa forme qui est gravé dans ma matière, et c’est cette forme que j’appelle le Créateur. La matière (le désir de recevoir) a changé sa forme en un désir de donner sans réserve.

C’est pourquoi nous évaluons et déterminons tout uniquement par rapport à notre perception personnelle et non pas par rapport à quelque chose en dehors de nous. Tous les mondes sont mes Kelim, mes récipients de réception, et je ne les perçois pas comme en dehors de moi.

Je me perçois à l’intérieur de mes désirs intérieurs, mais je perçois le monde dans mes désirs extérieurs car mes Kelim sont divisés en une partie inétieure et extérieure. Lorsqu’ils apparaitront, je percevrai les 10 Sefirot de mon âme, le monde disparaitra et tout entrera en moi.

Pour le moment, je sens tout autour de moi comme extéireur car mon Kli n’est pas complet, il est caché. S’il était complet, je ne parviendra pas à discerner quelqu’un à l’extérieur de moi. Je ressentirai tout comme le monde de l’Infini.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: