Monthly Archives: décembre 2009

Les scientifiques ont dissipé le mythe de la véritable amitié

mythAux infos: (traduit de YoRead): Les scientifiques occidentaux ont effectué des recherches sur le phénomène de la véritable amitié, et ont conclu que « l’amitié désintéressée » est un mythe. Tout le monde cherche un ami uniquement à des fins personnelles. En aidant un ami, une personne inconsciemment espère que l’ami l’aidera en retour.

Mon commentaire: Depuis les anciens temps, la Kabbale a enseigné que la nature humaine est absolument égoïste. C’est pourquoi, ce que nous devons vraiment rechercher est comment changer notre nature en don sans réserve. Ceci, aussi, est décrit dans la science de la Kabbale.

Comment garantir un véritable futur optimiste à notre civilisation

economicsAux infos: (International futures Research Academy): A la table ronde en parallèle à la 64ème session de l’Assemblée Générale de l’ONU, « le futur des civilisations et une stratégie pour un partenariat des civilisations » les scientifiques russes et kasaques ont présenté une intiative audacieuse… Un résultat d’efforts ardus de force internationale qui a impliqué environ 50 scientifiques de Russie, Kazakhstan, des Etats-Unis, Royaume Uni, France, Allemagne, Japon, Ukraine, Liban et autres pays… Les scientifiques proposent leur vision à long terme du développement de l’humanité… Cette méthodologie a permis de prouver que les crises globales du début du 21ème siècle ne sont pas accidentelles mais gouvernées et nécessaires.

Ma réponse: Tant que nous ne changeons pas la nature humaine égoïste en son opposé – l’altruisme et l’harmonie avec la nature, nous ne verrons que la destruction dans tous les domaines. C’est pourquoi, les scientifiques perdent leur temps dans un domaine incorrect.

Vous êtes bien plus forts que vous ne le pensez

impudenceUne question reçue: Est-ce-que le Livre du Zohar nous révèle la sphère des désirs? Pouvons-nous découvrir cela grâce à ce livre?

Mon réponse: La lumière qui brille sur nous révèle différentes formes de désirs en nous. Celles-ci sont déjà en nous, mais elles sont dissimulées. Il me semble que je grandis, passant de l’âge enfant à l’âge adulte et prenant du poids et de la hauteur. Mais ce n’est pas le cas.

En réalité, la lumière m’influence et je découvre un plus grand désir en moi, avec de nouvelles formes. Toutes ces formes sont miennes, il est impossible que quelque chose de nouveau se révèle, les choses me semblent nouvelles.

Je suis grand et infini, mais je me perçois comme petit. Je dois évoquer la lumière pour qu’elle me révèle de plus en plus de formes, jusqu’à ceje  retourne à l’Infini avec tous les différents attributs et désirs. Cela signifiera que je suis en train de grandir, m’élever sur les barreaux de l’échelle.

La même chose se produit dans notre monde, et c’est ainsi que les enfants grandissent. Il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Il n’y a que de nouvelles découvertes. Tout existe depuis le début, comme il est écrit: « Vous mangerez ce que vous avez mis de côté depuis longtemps ».

Il s’avère que tout ce j’ai à faire dans tout ce processus est de désirer la découverte de mes attributs intérieurs et formes qui sont plus proches du Créateur et plus développés. Je veux m’ouvrir afin que la lumière viennent à moi et m’ouvre encore plus. Je ne découvre pas la lumière, mais l’attire pour m’ouvrir et me montrer le vrai moi – le moi qui est plus grand et plus près de l’Infini. Je me découvre de plus en plus, ce qui veut dire que je monte l’échelle spirituelle.

Le Zohar fera tout

learningtolearnUne question reçue: comment le livre du Zohar agira sur notre union dans la préparation du congrès virtuel mondial et autres rassemblements?

Ma réponse: Le Zohar fera tout. Nous avons juste besoin d’ajouter notre intention et désir de nous voir dans un état plus avancé. Le Zohar réalisera ce travail, mais uniquement en fonction de notre désir.

Vous ne pouvez pas vous assoir et lire le livre, même si vous savez que la lecture agira sur vous. Si vous venez au cours et voyez que vous n’avez pas de désir – que votre coeur et esprit sont sourds, alors vous recevrez toujours cette influence, car vous êtes assis parmi des gens et êtes connectés à eux. Même si vous n’êtes pas capables de vous connecter à vos amis pour le moment, vous avez toujours une connexion avec eux, telle une personne malade dans un état inconscient, qui est prise à charge par d’autres personnes car elle est humaine.

Cependant, dans tous les cas, nous devons essayer le plus dur possible de nous mettre sous l’influence du Zohar.

Nous ne pouvons pas avoir trop de Zohar

wellUne question reçue: Se peut-il que nous lisons trop le Zohar en une journée?

Ma réponse: Actuellement, nous lisons et relisons encore et encore le Zohar. Ce n’est pas la peine de parler des définitions intérieures parce que pour le moment nous ne les ressentons pas. Après de nombreuses heures d’études (disons, 100 heures), nous commencerons à ressentir et sentir ce dont parle le Zohar. Au début, cela sera incompréhensible, comme si vous regardiez à travers du brouillard. Nous ressentirons que nous sommes attirés vers une endroit inconnu. Cela s’appelle une merveilleuse chose » (Segoula) qui agit sur nous.

Après de nombreuses heures d’étude, nous recevons des impressions de différents noms, et chaque mot commence à réveiller une sensation particulière en moi. Par exemple, froid, chaud, haut, bas, don et réception, GAR, VAK, Esaü, Jacob, Léah, Rachel, village, animaux, etc. sont tous des mots par lesquels nous accumulons des impressions spéciales. Nous serons alors capables d’en parler avec les autres.

Alors nous pourrons participer à une discussion commune. Ceci n’est pas particulièrement nécessaire, mais néanmoins cela nous donnera un langage commun avec nos amis, car ils ressentirons aussi et verrons une nouvelle réalité.

Cette sensation spéciale n’est pas facile à atteindre. C’est une véritable découverte et elle se produit après de nombreuses heures d’étude.

La porte des larmes est une prière pleine de joie

wayNous ne comprenons pas comment nous pouvons demander quelque chose si nous sommes déjà heureux et ne voulons rien. Cependant la plus grande source de joie est lorsque vous avez atteint la bonne requête – la demande pour obtenir la force du don. Nous ne demandons pas un changement de notre état actuel ou la satisfaction de notre désir de plaisir, nous sommes heureux et n’avons besoin de rien.

Nous ne pouvons pas venir pleurer à l’Hôte de toute la réalité car cela signifierait que vous êtes insatisfait de Lui et repoussez tout ce qu’Il a fait. C’est ce que vous faites lorsque vous vous sentez mal dans Son monde. Alors que demander? Vous ne devez que Lui demander de Lui ressembler. Cette prière s’appelle « la porte des larmes ». C’est lorsque vous voulez Lui donner en retour encore plus, et tout ceci vous procure de la joie. Le Créateur et vous êtes comme deux amis qui s’aiment et qui comprennnent la connexion qui vous lie. L’Hôte de ce monde et Son « invité » atteignent une union et recherchent des moyens pour s’unir plus pour se satisfaire l’un l’autre.

La joie est un très bon signe. Souvenez vous de ceci lorsque vous voyez des gens pleurer et sont désespérés car ils pensent recevoir quelque chose en retour. Nous devons désirer être heureux car nous parvenons à justifier le Créateur et pouvons nous adresser à Lui avec une demande de correction.

Nous devons être heureux lorsque cette demande se présente – la porte des larmes qui est remplie de joie. C’est un état où nous débordons de joie et réalisons combien cet état est important, parce que nous nous trouvons enfin face au Créateur avec une requête qui est à présent acceptée. Elle nous apporte la Lumière qui ramène vers le bien, qui nous permet de réaliser des actions de don.

Cet état se nomme « la porte des larmes », et est l’inverse de ce que les gens ont l’habitude de penser. En spiritualité, tous les noms sont donnés en terme de don et c’est pourquoi ils sont différents des mots et notions auxquels nous sommes habitués. Nous ne parlons pas de pleurs et larmes de notre monde, mais des états spirituels.

La spiritualité est juste ici

Love is Providing Others With the Means to Fulfill Their Point in the HeartNous voulons ardemment et désirons découvrir tout à l’intérieur de notre matière, dans notre désir. Mais l’endroit le plus sûr pour découvrir la brisure est dans notre attitude à l’égard de notre prochain. Si nous voulons savoir ce que nous avons à corriger et où obtenir la Lumière Supérieure, alors commencez à vérifier votre attitude envers votre prochain. Vous verrez rapidemment que cela vous repousse et que vous souhaitez l’éviter par tous les moyens, vous l’oubliez constamment et ne voulez pas avoir affaire avec. Voilà comment vous découvrez immédiatement l’endroit où la lumière doit briller et faire une correction.

La spiritualité est juste ici, juste à côté de vous! L’endroit de la brisure est juste ici. C’est si simple – la brisure est devant vous et vous pouvez voir et la découvrir est juste là. Mais pour la corriger vous devez imaginer et la décrire correctement, et comprendre à quoi doit ressembler ce qui doit être corrigé. Essayez de traiter les autres avec le même amour que celui que vous avez envers vous-mêmes, peu importe combien cela vous répulse, non voulu et vous semble inapproprié. Alors vous saurez combien vous êtes repoussé par la spiritualité, le Créateur.

Néanmoins, nous commençons à changer sous l’influence de la lumière environnante et à voir tout différemment. Nous comprenons que dans la réalité existe la grandeur, l’unité et le sacré qui sont cachées ici. Cependant, ce changement est impossible sans la lumière environnante.

Nous avons le droit de découvrir le monde supérieur

contactEn dépit de notre égoïsme, les états désagréables que nous traversons, et les pauvres qualités que nous avons, nous somme scapables, prêts et avons le droit de recevoir la force d’en haut qui nous permettra de découvrir le monde supérieur. Si nous aspirons le plus possible au but, alors même si nous sommes loin d’avoir des intentions pures et même si notre « aspiration » spirituelle est douteuse, tout ceci n’est pas important. Telle est notre situation, nos attributs actuels.

Si une personne, peu importe la situation, souhaite recevoir les forces nécessaires pour la correction et pour avancer spirituellement, alors elle les recevra. Le Créateur dit : « Tournez vous à moi, et Je vous récompenserai pour vos efforts.

Se souvenir de ce qui a été oublié depuis longtemps

La perception de la réalité que la Kabbale nous explique semble très étrange et extraordinaire. Cependant, un nouveau né trouve aussi que le monde qu’il voit tout autour est très extraordinaire. Il n’est pas habitué à ce qui ce passe et commence à étudier ce monde dès le début. Nous sommes pareil pour ce qui concerne le monde spirituel.

De plus, nous avons des Reshimot (gènes d’informations), des définitions intérieures du monde spirituel, et c’est pourquoi, c’est comme si nous retournions à un endroit où nous nous trouvions par le passé, d’où nous venons.

Lorsque nous venons au monde, nous pénétrons un monde différent car le monde se développe, il connait des progrès technologiques et nos vies changent. Cependant lorsque nous entrons dans le monde spirituel, nous nous retrouvons dans un monde dans lequel nous vivions par le passé, et donc, nous en avons des souvenirs, informations, sensations et impressions. Nous devons tout simplement les réveiller.

Par les histoires et explications, le Zohar nous attire, conduit dans les sensations du monde spirituel. Même si nous ne nous y trouvons pas actuellement, en lisant le Zohar, nous commençons à réveiller nos souvenirs intérieurs relatifs au chemin que nous avons emprunté de haut en bas, où nous avons traversé toutes les étapes.

A présent nous y retournons à partir de notre monde. Nous commençons notre remontée vers notre point d’origine.

Changez votre intnetion et vous changerez votre réalité

g202Je suis un petit monde, et je perçois tout en moi. Comme le Baal HaSoulam explique dans la « Préface au livre du Zohar », il y a une caméra en moi qui projète l’image de ce monde sur un écran à l’arrière de ma tête. Ainsi, le monde m’est présenté par le système de coordonnées suivantes: « Monde, année, âme ». C’est pourquoi, pour voir la véritable image su monde, je dois arranger correctement mes désirs, via lesquels je perçois le monde.

En corrigeant chacun de mes désirs de la réception en don, je commence progressivement à convertir les images de ce monde, actuellement perçues dans la lumière de réception, en une image du monde dans la lumière du don. Alors pas, à pas, je serai plus près de la véritable image de la réalité – une qui est en dehors de moi et indépendante de mes récipients corrompus de réception (Kelim), je verrai réellement sa vraie forme, en dehors de moi, agencée différemment, je « verrai » le monde spirituel.

Tout ce que je dois faire pour y parvenir est de changer la méthode d’utilisation de mes désirs de réception en don. Donc, je dois tout d’abord et avant tout imaginer que le monde entier, que je ressens actuellement et qui semble être vivant, est en fait mes désirs, c’est dans ces désirs que je vis, et il sont tous destinées à être consommés (réception).

Lorsque je commence progressivement à les convertir de la réception en don, pour les faire sortir, l’image du monde changera. Il m’est très difficile de comprendre cela parce que j’ai l’habitude de percevoir le monde comme il se présente à moi. Cependant, l’image entière du monde est créée par les forces descendants d’En haut, comme l’image sur un écran d’ordinateur. Je peux changer mes désirs et alors je percevrai une réalité différente.

Nous vivons à une époque particulière, où toutes les forces, toutes les conditions et tous les états que nous avons traversé, nous aident à nous débarrasser de notre perception actuelle du monde, une perception d’une réalité matérielle, et développer le désir d’acquérir une percetion différente de la réalité – celle du monde spirituelle.

Page 1 des 612345Dernière »