Les pensées sont des moyens pour satisfaire nos désirs

Can We Control Our ThoughtsLe Créateur a créé le désir de plaisir, et rien d’autre à part le désir n’a été créé. Un grand désir de plaisir domine un petit désir. La pensée ou l’intellect nous aide pour aller d’un désir à un autre, d’un état à l’autre, d’un type particulier de désir à un autre type.

Les désirs sont la matière de la nature. Pour l’instant, une pensée est les moyens, l’instrument qui nous aide à nous servir des désirs, de modifier le champ de forces de ces désirs – d’une force plus grande du désir à une plus petite, ou comme un aimant dont on se rapproche ou s’éloigne. Une pensée est une force de mouvement entre les désirs. Elle me permet de changer ma position parmi les différents désirs, les modifiant. Cependant, peu importe le désir qui est en moi, il me domine toujours.

Par conséquent, j’ai besoin de me servir de la puissance de la pensée pour m’aider à comprendre et me convaincre que mon désir, mon état et les circonstances sont mauvais. Il existe de meilleures circonstances, mais pour y parvenir, je dois changer mon désir avec l’aide des pensées. Je dois passer d’une vague d’un champ de force de ces désirs (l’intensité du champ) en une autre vague (intensité), comme une charge dans un champ magnétique.

Dans la science de la Kabbale, l’analyse en pensée du désir, dans lequel je me trouve, est appelé la connaissance du mal. Le développement de la pensée en moi se produit sous l’influence de l’environnement ou sous l’influence de la Lumière Supérieure. Ainsi, nous pouvons « flotter » dans le champ des désirs, en les changeant, d’un désir plus bas vers un désir supérieur. La pensée (connaissance du mal) nous aide à passer d’un état ou d’un désir à un autre.

Ainsi, l’esprit et les sensations travaillent en nous par intermitence. Cependant, nous bougeons toujours d’après le schéma: Désir – pensée – désir.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: