Monthly Archives: janvier 2010

Il n’y a pas de perfection dans le monde

clip_image001Nous pensons que la brisure s’est produite dans le passé. Cependant, il n’y a pas eu de brisure. Nous avons besoin de découvrir que nous sommes dans un état brisé.

Nos désirs semblent entier. Notre vie ne nous semble pas brisée, elle semble parfaite. Nous souhaitons avancer en suivant le même chemin que notre vie. Nous pensons que nous pouvons continuer de la même façon, comme d’habitude, trouver le succès et faire de nouvelles découvertes.

Or en vrai, si nous voulons avancer nous devons faire des efforts pour découvrir que nous ne sommes pas dans un état parfait, mais dans un état brisé. Nous ne voyons tout simplement pas notre état actuel correctement, comme Pharaon lui-même se voyait le maitre suprême et proclama: » Qui est le Créateur de qui je devrai écouter La voix? » Mais cette fausse fierté ne dure que jusqu’à ce qu’il découvre qu’il est brisé de toutes parts.

Il voit que « la nation d’Israël », son Israël interieur l’emmène quelque part, il voit qu’il n’a plus de pouvoir sur lui et ressent les dix plaies lui tomber dessus.

La même chose se produit pour nous jusqu’à ce que nous découvrions notre ego brisé. Nous ne recevons pas au début la sensation d’un état brisé, c’est pourquoi nous continuons à vivre dedans, parce qu’il ne nous semble pas brisé.

Dans la mesure où nous découvrons qu’il est brisé, nous recevons encore plus d’égoïsme. Cela se produit ainsi pour que nous découvrions la spiritualité sous sa vraie forme, plutôt que l’état brisé.

Notre tâche est de découvrir la brisure. Nous devons accepter que nous sommes brisés par rapport à la perfection.

Une demande

clip_image001Chers amis!

Nous sommes les pionniers dans la révélation du Livre du Zohar à toute l’humanité. Nous perfectionons nous-mêmes la méthode de révélation du monde supérieur.

Je comprends combien c’est difficile pour vous. Pour raccourcir notre chemin et accélérer la révélation, je vous demande de m’envoyer vos impressions, pensées, sensations, et conclusions en rapport avec l’étude et la perception du livre du Zohar, et comment cela agit sur vous.

Lui et Moi et Nous ensemble

clip_image001Une question reçue: Comment faire pour suivre le cours du Zohar tout en cherchant ces qualités en moi et en pensant à ma connexion avec les autres?

Ma réponse: Jusqu’à présent, nous ne ressentons pas comment tous ces processus sont interconnectés et que nous sommes tous inclus dans une image -Le Créateur et moi. Nous sommes tous connectés sous une forme très petite et simple en fonction de notre similitude à Lui. Ce que nous appelons « Moi » est en fait le reste du monde – les niveaux inanimé, végétal, animal et humain. Et le Créateur est une multitude de forces et raisons.

C’est pourquoi, nous devons nous entrainer à voir dans le Livre du Zohar, l’unité et le point de notre connexion. Je suis un, le Créateur est un, et ensemble « nous » sommes unis comme un tout. Tant que cela ne se produit pas, nous nous sentons corrompus, séparés et dans la confusion, mais progressivement nous commencerons à changer. Tout comme cela se passe avec un enfant qui grandit, seul l’effort nous aidera.

Le Zohar nous ouvre le monde

clip_image001Il nous semble que le Zohar parle toujours de la même chose – les trois lignes. C’est parce que le mauvais penchant a peur des trois lignes. En fait, les trois lignes expriment le principe de connexion entre toutes les parties, tous les détails de la réalité. Cependant, cette union se produit sous différentes formes à des millions de degrés. C’est pourquoi, le Zohar présente ceci par des descriptions variées qui réveillent différentes formes de connexion entre nous. Tout ceci est fait pour que vous vous ajustiez, vérifiez et les organisiez en vous.

En fait, il n’y a rien sauf le désir de recevoir et l’intention en vue de donner sans réserve. Cependant, une nouvelle histoire apparait à chaque fois parce qu’il y a un nombre infini d’unions différentes. Nous sommes incapables de ressentir une nouvelle humeur, connaitre un nouveau goût, une différente connexion, ou une nouvelle révélation à chaque fois.

Quand nous commencerons à ressentir chaque action dont le Zohar parle, alors nous comprendrons qu’il nous instruit pour vérifier une union particulière, une action particulière, une après l’autre, etc. Il nous révèle constamment de nouvelles connexions, et donc nous ouvre le monde.

Le temps de préparation dépend de la racine de l’âme de la personne

Awaiting Correction With Less BloodshedUne question reçue: Est-ce que la durée de la période de préparation dépend de la racine de l’âme? Le Zohar accèlere t-il cette période, qui est normalement de trois à cinq ans?

Ma réponse: Si vous vous servez de votre libre choix et travaillez pour atteindre le but, alors le Zohar aide à raccourcir le temps de préparation, vous épargnant plusieurs autres incarnations. Telle est la signification du verset: ‘J’ai fait des efforts et j’ai trouvé ». Si vous faites des efforts, vous serez récompensé.

Combien de temps faire des efforts? autant que nécessaire d’après la racine de votre âme. Personne ne sait combien de temps il devra faire des efforts. Il est écrit: « Le salut du créateur arrive en un clin d’oeil ». Il arrive soudainement, comme la sortie d’Egypte.

Un livre d’aventures

expandingUne personne qui aspire vraiment à la spiritualité ne se calmera pas avec une petite perception. Elle sentira toujours qu’elle ne comprend pas ou ne sait rien car elle ne ressent pas la spiritualité. Le point dans le coeur s’exprime précisément par ce besoin de ressentir le Monde supérieur.

Vous devez ressentir l’image spirituelle en vous. Le Zohar est une livre d’aventure, mais ce n’est pas un livre que vous lisez simplement ou un film que vous regardez sur un écran. Vous devez entrer dans le Zohar. Ce n’est pas comme entrer dans notre monde imaginaire, mais cela ne peut être fait qu’une fois après avoir courir toutes vos illusions et fantaisies. Vou n’avez pas besoin de lunettes 3D pour ressentir ce qu’il y a à l’intérieur de ce film.

Cette demande vient du point dans le coeur et il ne peut être qu’augmenter avec l’aide du groupe. Seul le groupe peut donner la force à une personne pour atteindre le but en plus du point dans le coeur. Si elle ne s’annule pas devant le groupe pour recevoir cette force de lui, alors elle n’atteindra rien. Cela constitue notre garantie mutuelle sans laquelle aucun de nous n’aura de récipient spirituel.

Pouvez-vous goûter le Zohar?

tasteUne question reçue: Vous parlez de deux types de recherche intérieure lors de la lecture du Livre du Zohar. Un est plus rationnel, où nous cherchons en nous ce qu’il dit. L’autre type de recherche est émotionnel où nous essayons de ressentir tout ce qu’il dit. Cependant, lorsque j’essaie de ressentir quelque chose, je vois que je ne ressens rien. J’essaie de trouver quelque chose en moi, mais ne trouve rien. Que dois-je faire?

Ma réponse: Continuez à chercher. Vous devez désirer trouver en vous tout ce dont parle le Zohar. Tout est en vous, y compris le Créateur, l’homme, les animaux, les mondes, arbres, collines etc.

Il n’y a pas le moindre mot qui décrit quelque chose en dehors de vous. Pourquoi est-ce ainsi? Chaque mot consiste en des lettres, les lettres sont des désirs, ou récipients de réception –Kelim, qui sont agencés en fonction des lumières. C’est ce que vous devez désirer ressentir.

Le désir est représenté par un mot, mais il existe déjà. vous devez désirer connaitre ce mot et le ressentir,  être dans les lettres, qui sont les désirs remplis par la lumière. Chaque mot est un modèle ou une connexion entre vous et le Créateur, la Lumière Supérieure. Vous devez désirer sentir ce modèle en vous et trouver où il est.

C’est comme quand vous lisez le mot « citron » vous commencez immédiatement à sentir le goût du citron dans votre bouche. En fait, vous devriez désirer ressentir tout ce que vous lisez dans le Livre du Zohar de la même manière, sans ajout supplémentaire.

Nous vivons des sensations que sont pareilles pour tous, par exemple, chaque personne ressentira pareil quand elle entendra le mot « citron ». Nous pouvons parler aux scientifiques et ils nous expliqueront pourquoi nous sentons le goût du citron et quels sont ses ingrédients chimiques. Mais quand nous demandons à un kabbaliste, il nous dira ce que « citron » signifie du point de vue de la Kabbale. Si nous demandons à une femme au foyer, elle nous dira comment nous servir du citron dans la préparation d’un plat. Mais dans tous les cas, tout le monde a une compréhension commune de ce qu’est un citron.

Similairement, quand nous lisons le Livre du Zohar, nous devons tout d’abord désirer atteindre une sensation commune. C’est ainsi que nous atteindrons une révélation plus profonde, plus détaillée, comme lorsque nous procédons via les quatre étapes et recherchons les racines. Mais tout ceci doit se révéler naturellement, c’est-à-dire, par notre aspiration à la lumière. La lumière, à son tour influencera nos désirs et dévoilera la racine de nos sensations, ou pourquoi nous ressentons d’une manière ou d’une autre.

Après les sensations, vous commencerez à découvrir votre intellect. Alors vous pourrez dire que quand vous entendrez le mot « citron », la vague de son de ce mot atteindra la membrane de votre oreille et ira jusqu’à votre cerveau, où elle sera comparée aux informations qui sont stockées dans votre mémoire. Celui-ci, à son tour, déclanchera un certain signal et il en résultera que vous ressentirez vraiment une tranche de citron sur le bout de votre langue.

Dans la sagesse de la Kabbale cependant, la compréhension est le résultat de l’avancement de nos désirs plutôt que le résultat d’un processus d’apprentissage; comme cela se passe dans ce monde.

Découvrez l’univers à l’intérieur de votre âme

All the Prophets Wrote About UsUne question reçue: En lisant les noms et titres dans le Livre du Zohar, devons-nous trouver leurs définitions spirituelles que chacun d’entre nous traverse à ce moment, ou c’est un standard commun que nous devons trouver entre nous?

Ma réponse: Le Zohar parle de notre intériorité. Il nous racontre ce que se passe en nous, et chacun de nous comprend tout en lui.

Le Zohar décrit la structure de notre âme, comment la discerner et découvrir tout ce qui se passe en elle. Tout le monde de l’Infini, le Créateur, et toute la réalité existe dans l’âme. Nous devons découvir tout ceci à l’intérieur de notre âme.

Le Baal HaSoulam écrit que le Livre du Zohar comprend tous les 125 degrés et sa lecture nous conduit jusqu’à la réparation finale. Peu importe où vous vous trouvez sur l’échelle spirituelle, ce livre est toujours bon pour chaque personne tout au long du chemin.

La Kabbale dans le monde

worldwideDes questions que j’ai reçues sur la diffusion de la Kabbale

Question : Comment demandons-nous au Créateur de s’élever au dessus de la haine et de la répulsion envers les autres dans notre vie privée ?

Ma réponse : Faire cela en diffusant la Kabbale, parce que nous serons capables d’accomplir cela en attirant la lumière.

Question : Devons-nous sentir du plaisir lors de la diffusion ?

Ma réponse : Oui, parce que plus nous diffusons, plus grande est la correction que nous introduisons
dans le monde.

Question : Si les deux millions d’étudiants de la Kabbale avaient l’intention de demander l’ascension spirituelle et l’unité à un temps donné dans le futur, ils l’auraient effectué en moins d’une semaine, cela ne nous aurait pas apporté plus de lumière révélée ou de rompre l’illusion que nous vivons dedans ? Et si cela était possible, ne pouvons-nous pas essayer en préparant une campagne de publicité de qualité sur Facebook, à la télévision, sur la radio par internet,Twitter, et d’autres lieux pour passer à l’action ?

Ma réponse : le sujet dépend de nous tous ! Commencez à organiser cette campagne mondiale !

Question : Quel est le but de l’autre centre d’apprentissage de Kabbale dans le monde ? Si Bneï Baruch est le seul centre d’apprentissage qui fournit la Kabbale authentique, le premier veut-il tromper les gens ? Comment pouvons-nous leur expliquer pour les aider ?

Ma réponse : Nous devons diffuser les sources authentique de Kabbale et démontrer à chacun que seulement des études gratuites et une véritable compréhension de ces sources apporte la lumière qui corrige.

Question : Pourquoi pensez-vous que de plus en plus de gens sont attirés par l’étude de la Kabbale ?

Ma réponse : Parce que vous m’avez vous aussi envoyé une question, par exemple !

Premier livre en finnois

Le premier livre en finnois vient juste de sortir. Il s’appelle La lumière de la Kabbale, et est la traduction du livre anglais « Concepts fondamentaux de la Kabbale ».

Ce travail a été possible grâce aux femmes du groupe de Finlande, et sous la direction des éditions Laitman Kabbalah Publishers et des éditions « Myantukustannus ».

Page 1 des 512345