Le monde entier attend que nous fassions des corrections

bees3Le système de la nature est organisé de telle sorte que tout vise uniquement à aider le développement du niveau humain. C’est le seul degré du « désir de recevoir du plaisir » qui a la liberté de le vouloir. Seul ce degré peut élever MAN (une demande adressée au Niveau Supérieur) et prendre ainsi tous les autres degrés avec lui (l’inanimé, le végétal et l’animé) de telle sorte que toute la réalité atteindra la Fin de la Correction. Aucun autre degré n’a le libre arbitre, mais tous prennent cependant part au même type de progression. Ils vont atteindre le niveau auquel l’être humain va les amener.Par exemple, selon l’année 2010, nous aurions dû élever notre monde entier, y compris tous ses niveaux : inanimé, végétal et animal, ainsi que nous-mêmes (c’est-à-dire, les « chambres », les « vêtements », les« anges », et les âmes environnantes) à dix degrés plus élevés dans la relation à la Lumière Supérieure. Nous étions censés faire cette mise à jour en esprit, en connexion, en force et accomplissement.

Parce que nous ne l’avons pas fait, l’inanimé, le végétal, et les niveaux animés de la nature exercent maintenant une pression sur nous pour nous corriger. Tous les degrés d’accomplissement qu’elles n’ont pas pu recevoir de nous, existent en eux sous forme négative. Ils font pression sur le niveau de l’homme car nous avons le libre choix et, par conséquent, nous devons accélérer la correction. Par conséquent, les désastres naturels, les catastrophes et les désastres vont augmenter dans notre monde parce que nous ne nous réalisons pas les mesures appropriées sur le plan humain. Nous ne tirons pas tous les autres niveaux (le minéral, le végétal, l’animé) derrière nous.

C’est le cas dans le monde spirituel autant que dans le monde matériel. C’est pourquoi une personne dépend de toutes les autres et toutes les autres dépendent d’elle.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: