Le Centre pour l’expansion de la lumière

bestowal.jpgNous pouvons voir que la science de la Kabbale se développe et entre dans le monde à partir du centre, de la source. Dans notre génération, la source de la connaissance et la méthode de correction est ici, dans le groupe central Bnei Baruch.S’il existe un groupe dans le monde ou toute personne qui pense qu’elle est capable de mener elle-même ou le groupe vers le but correctement, elle se fait des illusions en raison d’un malentendu, la structure du système d’âmes dans laquelle notre monde est revêtue. Le Baal HaSoulam écrit dans l’«Introduction au livre de Zohar » que tout se développe toujours de l’intériorité vers l’extériorité, ou du Niveau Supérieur vers celui du bas. La même chose s’applique à l’influence sur notre monde ainsi que sa réalisation: d’abord une personne qui monte au Niveau Supérieur, et de là, elle peut alors voir et influencer le niveau inférieur.

Par conséquent, la diffusion, l’influence, la correction, et les leçons ne doivent venir que d’ici, le centre. Le rôle des différents groupes est de prendre part à la création de matériaux et de les diffuser tout en les soumettant au centre de toutes les manières semblables à la façon dont toutes les pièces d’un organisme agissent , de façon coordonnée sous la gouvernance d’un chef partagée par tous. Rien ne peut commencer au milieu de l’échelle, de la pyramide, ou d’un groupe particulier, de même que la structure de l’univers est strictement déterminée et décrite.

Le Baal HaSoulam écrit au point 57 de l’ «Introduction au livre du Zohar » que si un millier de personnes aveugles sont dirigées par une seule personne qui peut voir, alors ils seront tous en mesure de le suivre, mais s’il n’y a pas de leader, ils vont tous périr. De même, on observe une mission spéciale de la part de l’humanité appelée « Isra-El »(Signifiant » Droit vers Dieu ») car la lumière de la correction passe par elle à l’ensemble de l’humanité. Le Baal HaSoulam décrit cette hiérarchie stricte et immuable dans l’article ci-dessous.

Par conséquent, chaque personne au sein de ce système doit être reliée au niveau supérieur ainsi qu’au niveau inférieur. Au-dessus de nous sont nos maîtres, les sources, les ancêtres et les kabbalistes des générations précédentes de qui nous apprenons et par les enseignements desquels nous vivons. Au-dessous de nous sont nos élèves, tous ceux qui viennent chez nous qui souhaitent se connecter à nous. Cette hiérarchie doit être maintenue parce que nous ne sommes tous en mesure de recevoir que du Haut (voir l’article du Baal HaSoulam « La foi dans le Maître »).

Toutefois, si une personne ou un groupe décide d’agir de façon indépendante, ils pourraient préférer l’extériorité à l’intériorité. Ils remplaceront ainsi le supérieur par l’inférieur, auquel cas il serait nécessaire de les corriger immédiatement ou de les exclure du système commun. De l’étude de la structure de l’univers, nous voyons qu’il n’y a pas de « démocratie », mais une soumission stricte au Niveau Supérieur, à celui d’En-Haut (le Créateur) par exemple.
Grâce à la connexion entre les groupes et leur structures,nous mettons en oeuvre actuellement la construction d’un système qui sera étendu au monde entier, comme le Baal HaSoulam a écrit dans l’article «La dernière génération ». Alors, notre monde deviendra similaire au Monde Supérieur. Alors où est la liberté de chaque personne? elle se trouve dans le choix de la bonne connexion avec l’environnement et de soumettre à ce dernier de manière à atteindre la similitude avec le Créateur. Ceci n’est atteint que si l’on est connecté au Seul Supérieur, que si on reçoit de Lui, et qu’on effectue ses mêmes actions, le long de la même chaîne de degrés. Ainsi, la liberté de la volonté de chaque personne réside dans dans la préférence de l’interioritéé sur l’extériorité en dépit de ses troubles personnels égoïstes ou de ceux se produisant envers le groupe.

Comme le Baal HaSoulam écrit dans le point 60 de l’«Introduction au Livre du Zohar, » l’action de chaque personne corrige ou ruine le système tout entier. Évidemment, c’est une dictature, mais elle vient d’En-Haut, à partir du Créateur, et nous devons tous l’accomplir en nous soumettant au Supérieur et en devenant semblable à Lui. En outre, nous attirons l’inférieur, selon une hiérarchie fixe. L’égalité absolue ne sort qu’à l’état final corrigé où tout le monde devient égal grâce au Don sans réserve mutuel.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed