Nous nous nuisons à nous mêmes

Dr. Michael LaitmanZohar, chapitre la vie de Sarah, point 41 Ainsi sont les chemins du Saint béni soit-Il. S’il donne richesse à l’homme, il nourrit le monde et fait Ses Mitsvot. S’il ne les fait pas mais s’enorgueillit de sa richesse, il sera frappé en lui, comme il est écrit : « La richesse gardée par ses détenteurs lui nuira ».

Ainsi est ce chemin, quand le Saint béni soit-Il leur donne la beauté et le bien supérieur d’Adam ha Rishon, Il leur a donné pour respecter Ses commandements et faire Sa volonté. S’ils ne le font pas, mais qu’ils s’enorgueillissent, par cette même beauté par qui ils ont été bénis, ils seront frappés.

Par conséquent, une personne qui crie: «Pourquoi le Créateur me traite-t-il de cette façon! » doit comprendre que c’est la personne elle-même qui provoque le dommage. Nous sommes ceux qui causent nos propres coups en n’utilisant pas correctement les possibilités que le Créateur nous donne dans le but de nous élever. Nous trébuchons sur ces véritables occasions, nous tombons, puis nous nous frappons nous-mêmes essentiellement. C’est ce que Le Zohar nous dit: «Ils ont été frappés dans cette même beauté avec laquelle ils ont été bénis. »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed