L’envie, l’honneur et l’environnement

Dr. Michael LaitmanNous n’avons pas d’autres moyens pour progresser, pas d’autre levier pour nous aider à aller de l’avant, sauf l’influence de l’environnement. Si je suis tout à fait, entièrement focalisé sur moi-même, quelle force pourrait me diriger dans la direction opposée, à partir de moi-même, vers l’extérieur ? Je ne possède pas de tels pouvoirs. Toutes mes forces travaillent « pour moi », « à mon profit  » Comment puis-je concevoir une action opposée «pour le bien d’autrui»? D’où peut venir un tel pouvoir de la nature ? 

Pour cela, notre âme a été divisée en deux parties: moi et l’environnement, le monde. La seule liberté que nous avons est de choisir ce qui est plus important. Si vous voulez atteindre la spiritualité, vous devez organiser votre environnement de sorte qu’il a priorité sur vous. En réalité, ce n’est pas l’environnement extérieur, mais votre âme, votre AHP, les « vêtements « et la « maison » de votre âme Kli, qui ne sont qu’apparemment en dehors de vous.

L’envie et l’honneur vous attirent vers un environnement donné, vers les parties de votre âme. Ainsi, vous pouvez organiser ces parties artificiellement afin qu’elles vous influencent.
De notre niveau, on nous a donné cette approche psychologique. Pourtant, intérieurement, il s’agit d’une approche spirituelle. Je me connecte avec les désirs (Kelim) qui m’entourent, et utilise mes sensations d’envie et de l’honneur. Ce faisant, j’ai essentiellement attiré ces désirs vers moi-même, afin qu’ils se connectent à moi et définissent mon système de valeurs.

Quelle est la source de l’envie et l’honneur alors? C’est la rupture de l’âme en deux parties: moi et mon monde. En voulant utiliser « l’aide contre lui », contre mon ego, j’engage ces désirs extérieurs qui sont miens, alors ils m’influencent en retour.
Par conséquent, nous découvrons que nous travaillons avec nous-mêmes, avec nos désirs, nos propriétés, et c’est ainsi que cela a été mis en place dès le début. Mais sans organisation de l’environnement, l’autre force qui est capable de me tirer « par l’oreille» et de me diriger vers mes vrais désirs (l’âme) n’est pas présente, et elle ne sera jamais révélée.

Il n’y a pas d’autre force dans le monde, que l’environnement. La souffrance ne peut que nous rendre plus sensibles et nous poussent à trouver la solution. Pourtant, la solution sera la même: se mettre sous l’influence de l’environnement.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: