En spiritualité, tout est en sens inverse

Laitman_0003Le Baal HaSoulam , Beit Shaar HaKavanot (La porte des intentions): « La Lune faiblit au quatrième jour de la création, au début Zeir Anpin et Noukvah ont été les deux grands luminaires, debout sur le même degré, dos à dos, et Noukvah avait un Partsouf spirituel complèt de dix Sefirot de la face arrière.[Cela signifie que Noukvah contenait des récipients spirituels. Pourquoi, alors, manque-t-elle de lumières ?] Quand la Lune s’est plainte, en disant que deux rois ne pouvaient pas utiliser la même couronne(Keter), on lui a dit: «Va et diminue-toi » ! Ainsi, elle est revenue à un point en dessous de Yessod de Zeir Anpin, où elle demeurait avant.

Malkhout (La création) pensait qu’elle pouvait être semblable à Zeir Anpin, mais elle ne pouvait pas briller comme lui. Elle monta vers Bina afin de recevoir la Lumière comme Zeir Anpin, mais a été incapable. C’est pour cette raison que Zeir Anpin possède la qualité du don sans réserve. Sa nature est la Lumière de Hassadim et il ressent la perfection, même lorsqu’il n’y a pas de lumière de Hokhma. Il brille avec la Lumière de Hokhma chaque fois qu’il le souhaite, parce qu’il a toujours la lumière de Hassadim.

Toutefois, Malkhout n’a pas la lumière de Hassadim et elle ressent son existence dans la Lumière de Hokhma comme l’obscurité. Ceci constitue la plainte déposée par la création (Kitroug Yareach): « Je peux monter à la hauteur même du Monde de l’Infini, mais si je n’ai pas la lumière de Hassadim, la Lumière du don sans réserve, alors la Lumière de Hokhma ne brillera pas pour moi et je ne sentirai que l’obscurité encore plus grande.  »

Quand allons-nous révéler que nous sommes dans le noir? C’est précisément au moment où nous sommes élevés! Quand nous sommes légèrement plus élevés vers le haut, cela nous fait sentir que nous n’avons pas les désirs corrigés, la lumière de Hassadim. C’est ce que nous percevons comme les ténèbres.

Nous ne sentons pas l’obscurité, non pas parce que nous tombons, mais parce que nous nous élevons; toutefois c’est parce que nous nous élevons sans avoir le vêtement de la Lumière de Hassadim, la Lumière de l’amour et du don sans réserve. Ce que nous considérons comme la descente est en fait l’ascension, mais qui n’a pas été corrigée. De même, ce qui nous paraît comme une ascension est vraiment une descente, car nous recevons ce qui nous est donné dans les désirs de la réception. Ainsi, tout est dans en sens inverse dans le monde spirituel.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed