Découvrir le vrai sens de l’exil et de la rédemption

comfort.jpgQu’est-ce que l’exil d’Egypte? C’est la révélation de l’amour pour vous-même. En conséquence, l’exode d’Egypte, c’est quand vous êtes en mesure de ressentir l’amour de votre prochain pour la première fois.
Je ne peux « sortir d’Egypte » que si j’ai vraiment le désir d’acquérir l’amour des autres. Comme le Baal HaSoulam l’écrit dans l’article, « Pour Yehuda « , l’essence de la rédemption à venir doit être claire pendant qu’on est encore en exil. Vous devez comprendre ce que vous désirez. Que considérez-vous comme l’exil? De quoi êtes- vous exilés?

Si vous voyez que l’exil signifie que vous êtes esclaves de l’amour-propre, et que la rédemption, c’est quand vous faites l’acquisition de la force de l’amour pour les autres, de la capacité d’union pour devenir une seule âme de la manière dont c’était avant la brisure d’Adam, afin de révéler le Créateur à l’intérieur de l’unité, alors vous sentirez vraiment l’exil et vous serez prêts pour la rédemption. Et alors ça vient à vous!

Si vous avez préparé vos désirs, alors la Lumière qui ramène vers le bien vient à vous et vous entraîne hors de l’égoïsme. Tout dépend de votre désir de sortir de vos préoccupations égoïstes, vers la liberté. Tel est l’objet de l’exil, et c’est pourquoi nous ne sommes pas prêts pour la rédemption – car il ne s’agit que de cela. La spiritualité est le don sans réserve. Si nous le voulons, cela signifie que nous sommes prêts à être libérés.
Actuellement, nous prolongeons notre exil parce que nous ne les considérons pas comme exil et esclavage. Nous nous sentons bien en eux. Nous ne voulons que plus d’argent, de pouvoir, et d’autres sources d’épanouissement. Nous voulons être laissés seuls et qu’on ne nous dise rien sur l’amour du prochain. Nous ne voulons pas de cet amour!
L’enfer est l’incapacité à donner. Le Ciel et l’enfer sont très différents des notions des gens ordinaires à leur sujet. Les gens ne veulent ni l’un ni l’autre et ne se sentent pas non plus à l’intérieur de l’un ou de l’autre. Cela signifie qu’une personne n’est pas méchante ou juste, elle est tout simplement un animal qui n’est pas en exil.
Une personne qui est méchante sait qu’elle est quelqu’un d’égoïste et désire devenir juste, donnant sans réserve. Par conséquent, elle appelle son état non corrigée, « l’enfer. » Celui qui est juste a atteint la qualité du don sans réserve et de l’amour et estime qu’il est au paradis.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: