Pourquoi se précipiter hors d’Egypte?

cheatUne question que j’ai reçue: Je ne comprends pas, pourquoi l’exode d’Egypte a -t-il été si précipité? Il faut seulement 20 minutes pour faire lever le pain. Ne pouvaient- ils attendre autant de temps ? Pourquoi ont-ils dû se dépêcher si vite? 

Ma réponse: Se précipiter signifie que l’état suivant se révèle tout à coup, et non pas selon un ordre de degrés. Je ne peux pas le prévoir à l’avance ou l’attendre. Je ne peux pas utiliser mon état actuel pour savoir ce qui va se passer à la minute suivante. C’est ce qu’on appelle se précipiter ou se hâter.

L’exode d’Egypte est semblable à la naissance: il se développe en vertu d’une force extérieure. Celle du bas ne détermine rien du tout. Une personne fait des efforts, étudie, suit l’avis des kabbalistes pour diffuser la Kabbale et s’unir avec les amis, et grandit alors de façon désabusée sur la réalisation de la révélation du Monde Supérieur. 

Il est écrit que la rédemption et la liberté viennent tout à coup, quand on ne s’y attend pas du tout. (Ein Ben David Ba Be Ele Essekh Daat). Elle arrive quand les gens ne sont du tout prêts pour cela, dans une génération qui est complètement désabusée, quand une personne abandonne et lève les mains.

L’exode d’Egypte est la révélation de la lumière de GAR de Hokhma. Afin de sortir de l’Egypte, l’âme doit faire un saut de l’état de Katnout Aleph (Le premier état de petite taille) en vue d’atteindre Gadlout Bet (Le deuxième état grand). Elle doit sauter à travers les niveaux de Katnout Aleph, Gadlout Aleph, Katnout Bet, et Gadlout Bet. C’est ce qu’on appelle se précipiter. Vous sortez de votre état et alors vous voyez un monde nouveau.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed