Briser le mur entre les mondes

Dr. Michael LaitmanIl y a longtemps (avant la destruction du Temple)la nation d’Israël était à un niveau spirituel, et les commandements étaient des actions spirituelles pour eux – les Tefillin n’était pas une boîte noire, mais la lumière d’un état d’exaltation, qui brille « au front » du Partsouf spirituel (dix Sefirot). Ce n’était pas une racine et une branche entre eux, ils étaient unis comme un seul ensemble. Ils ne vivaient pas dans deux mondes, mais dans une réalité commune. Par conséquent, la question de l’opportunité de pratiquer les commandements dans le matériel ne se posait pas pour eux, pour eux l’exécution interne et externe des commandements étaient des expressions de la même action.

 

Puis une « rupture et une chute » a eu lieu; nos sensations du monde spirituel furent cachées. Avec cette dissimulation, nous n’avons plus le sens ce qui se passe dans le monde spirituel. Nous sommes «coupés» de lui, et n’existons plus sur un degré spirituel « Tefillin » par exemple ou « Talit« (La lumière environnante, revêtue en Zeir Anpin du monde de Atsilout) et, par conséquent, ces commandements transforment des actions spirituelles en actions mécaniques appelées «traditions» ou «coutumes».

Un jour elles ont été de véritables actions spirituelles plutôt que de simples traditions telles qu’elles sont actuellement, Auparavant, je « mettais un Tefillin » dans les domaines spirituel et matériel. Ils étaient la même chose pour moi, la réalité était un tout. À la suite de notre développement égoïste, nous avons découvert notre  » brisure et chute », la destruction de l’âme commune. Maintenant le moment est venu de casser cette division alors pour qu’il y ait, une fois de plus, un seul monde entier

Toutes les personnes devraient -elles étudier ces traditions et ces coutumes? Non, nous avons juste besoin de briser cette division, et quand elle tombera, peu à peu avec notre correction, la réalité matérielle va commencer à disparaître. Si l’ensemble de l’humanité est corrigé, plutôt que juste la petite partie qui est sortie de Babylone et a été appelé la nation d’Israël, alors dans la mesure où le monde commence à être corrigé, il «perd» ses sensations de la forme matérielle. La couche inférieure, que vous corrigez pour le don sans réserve, devient spirituelle, et vous ne le percevrez plus matériellement. Il semble peu à peu disparaître de vos sensations, jusqu’à ce que le monde matériel disparaît entièrement, car il est imaginaire (Olam Amedoumé). Par conséquent, tout ce que la Kabale nous enseigne est comment briser « le mur de fer » (voir Introduction à l’étude des dix Sefirot, Point 1), qui nous sépare du monde spirituel.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed