Une impasse ou une porte vers un nouveau monde ?

Dr. Michael LaitmanTout au long de l’histoire, nous, l’humanité, nous nous sommes développés sur les niveaux minéral, végétal, et animal. C’est le plus que l’humanité a atteint jusqu’à aujourd’hui. Elle a développé son désir égoïste, qui perçoit le monde à travers cinq sens matériels.
Il n’y avait rien d’anormal à ce développement. Nous avons simplement réalisé le programme que la nature nous a inculqué, à la suite de nos instincts naturels et des désirs qui s’éveillent en nous. Mais que faire ensuite?
Maintenant, nous constatons que tout ce développement n’a conduit qu’à notre propre détriment. Pourtant, d’autre part, nous découvrons un nouveau désir interne, un désir spirituel que nous n’avons pas remarqué avant. Nous ne savons pas à quoi il destiné, mais il exige l’accomplissement. Sinon, il nous reste un sentiment de vide et de faiblesse, ne sachant que faire de nos vies à partir de ce moment.

 C’est alors que les la science de la Kabbale vient à la rescousse, en expliquant que ce désir supplémentaire que nous estimons «au-dessus» de tous les acquis matériels, appartient au degré humain, alors qu’auparavant nous ne remplissions seulement que nos besoins animaux. De toute évidence, nous ne sommes pas seulement des animaux ordinaires, mais très développés – des animaux qui aiment la bonne musique, de jolies photos, la nourriture délicieuse, et un lit douillet. Pourtant, nous ressentons aujourd’hui une nécessité supplémentaire qui est au-delà du corps.

Par ailleurs, le monde entier qui nous entoure est de plus en plus menaçant. Nous avons pensé que le développement scientifique et technologique, ainsi que la réalisation de soi, nous permettraient d’atteindre une bonne vie du point de vue du consommateur. Mais même si nos corps bénéficient d’avantages certains dans le monde moderne, tels que plusieurs kilos de viande dans le réfrigérateur et quelques appareils électriques intelligents, néanmoins sur le plan humain, même dans le sens le plus simple de celui-ci, nous vivons une plus grande vacuité et plus de souffrance qu’auparavant.
C’est comme si les costumes de carnaval étaient tombées et nous nous trouvons plus vulnérables et nus que jamais, face à la vie, sans savoir quoi faire avec elle. L’humanité se sent perdue. Toutes les tentatives pour atteindre la perfection, la puissance et la prospérité (au moins au sens matériel) nous ont seulement conduits à des problèmes plus importants.

Nous avons besoin d’une nouvelle compréhension d’un niveau plus élevé, de nous-mêmes et nos vies. Sinon, nous ne serons pas en mesure d’avancer. C’est pourquoi la science de la Kabbale vient nous offrir une solution.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: