« Six mille âmes » est la mesure requise pour la révélation spirituelle

measurePersonne ne sait combien beaucoup plus de travail nous aurons à faire afin de voir de façon réaliste le monde nouveau, corrigé. Mais les résultats de notre travail peuvent déjà être vus par l’éveil de la nation d’Israël. À la suite de cette prise de conscience, il y aura des grands changements qualitatifs et les gens commenceront à ressentir la réalité spirituelle. Mais pour y parvenir, nous devrons atteindre une puissance commune appelée « six mille âmes ». 

Nous devons atteindre cette puissance en quantité et en force, ce qui signifie selon le nombre de personnes aspirant à l’objectif spirituel, ainsi que selon la puissance de leur compréhension, la connexion entre elles, et l’importance qu’elles accordent à cette question. Dès que nous atteindrons cette puissance de « six mille âmes », le monde spirituel nous sera révélé. Ceci constitue l’objectif de diffusion de la Kabbale: avoir autant de personnes participant à ce mouvement que nécessaire pour parvenir à « la première étape » dans le monde spirituel, qui est la révélation spirituelle.

Lorsque nous nous unissons avec cette force et cette quantité, là où la quantité multipliée par la qualité nous donnera la puissance nécessaire (P = UxI – la puissance est égale à la tension multipliée par l’intensité de l’électricité), alors un récipient spirituel émerge, dans lequel le Créateur devient révélé. Puis, tous les gens qui participent à ce récipient commun sentiront la révélation de la spiritualité. C’est ce qu’on appelle la révélation du Créateur à la créature.

 

Cela ne dépend que de l’importance que nous attribuons à la spiritualité par rapport à la corporalité. Nous construisons déjà ce récipient commun pour révéler le Créateur, mais tant que nous ne le remplissons pas, nous ne serons pas en mesure de le découvrir. Il s’exprimera dans nos sensations, avec le Créateur à l’intérieur.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed