La vrai changement comparé au « maquillage »

Dr. Michael LaitmanUne question que j’ai reçue: Comment puis-je satisfaire le désir de quelqu’un, si nous désirons tous des choses différentes?

Ma réponse: Cela doit être une attitude intérieure vis à vis de l’autre personne. On doit se soucier d’eux de la même manière que l’on se soucie de soi-même. On doit demander à la Lumière Supérieure de faire en sorte que son ami devienne tout aussi important que l’on se considérait dans le passé, de manière égoïste, dans son propre intérêt

Ne faites rien artificiellement. Nous devons laisser la Lumière Supérieure faire tout le travail. Elle fait les corrections. Tout ce dont nous sommes capables c’est de tout abimer! Nous n’avons ni la force ni la connaissance pour faire quoi que ce soit. Donc, si nous tentons de changer, nous ne le faisons qu’extérieurement et qu’artificiellement, et cela n’est pas correct.

Le Rabash donne un exemple en utilisant une parabole au sujet de chats qui sont supposés être entraîné pour être de nobles et importants serveurs, de manière à prouver qu’il est possible de changer sa propre nature. Mais quand les chats on vu des souris, ils ont jeté leurs plateaux et ils sont partis à leurs poursuite pour les attraper. Nous sommes pareils: Nous accomplissons extérieurement de beaux changements et puis nous nous sautons ensuite à la gorge. Ceux-ce ne sont certainement pas les changements dont parle la Kabbale.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed