Gain perpétuel

Laitman_420_02L’égoïsme, qui est enraciné dans notre nature, est la raison de notre souffrance. Comme la nature est inévitable, les gens tentent de limiter l’utilisation de l’égoïsme en atteignant toutes sortes d’accords, on réalise que, autrement, l’égoïsme conduira à la confrontation et la guerre.Les pays font tous les efforts possibles pour signer des traités tout en même temps qu’ils se rendent compte de ces traités ne sauront pas changer radicalement la situation, mais ils comprennent qu’il est nécessaire de se contre-s’opposer à la puissance et l’égoïsme, pour l’enrayer par la force.

Si seulement les gens savaient qu’il est possible de corriger notre nature, que le mal se révèle à travers nous précisément pour qu’elle puisse être corrigée et nous amener à quelque chose de grand et suprême! Si seulement nous savions que nous ne pouvons échapper à des difficultés, s’élever au-dessus de mort, et d’atteindre la vie éternelle et parfaite!
Si seulement les gens savaient qu’il est possible de corriger notre nature, que le mal se révèle à travers nous précisément pour qu’il puisse être corrigé et nous amener à quelque chose de grand et suprême! Si seulement nous savions que nous ne pouvons échapper à des difficultés, s’élever au-dessus de la mort, et d’atteindre la vie éternelle et parfaite!
C’est cette connaissance que nous essayons d’apporter aux autres, parce que la seule compréhension qu’elle apportera à l’humanité un immense soulagement. Personne ne sait combien de temps cela prendra puisque de nos jours le temps accélère de façon exponentielle. C’est pourquoi nous devons continuer à travailler et ne désespérer, nous verrons les fruits de notre travail dans un avenir proche.

Nous devons expliquer aux gens pourquoi les choses se produisent comme elles le font (pour notre correction), ce qu’est l’objectif (la vie éternelle et parfaite), et le bon chemin pour s’y rendre (la façon de réaliser l’objectif avec l’aide de la lumière). Ensuite, les gens vont comprendre ce qu’est la vie réelle, et qu’elle n’est pas juste quelque chose que nous percevons à un moment donné dans nos désirs égoïstes limités.
Nous sentons la transition d’un Partsouf à l’autre comme la mort et la perte de tout ce que nous possédons. Mais si nous percevions le monde par le désir de donner, cette transition ne serait pas ressenti comme une perte, puisque nous ne percevrions système plus large, un système général. Lors de la perte d’un Partsouf, une personne reste toujours dans le système et entre dans une nouveau Partsouf. Si l’on se connecte d’autres personnes à son désir, il se sent le flux éternel dans tout ce qu’il entreprend.
Aujourd’hui, nous ne percevons pas l’éternité, et le fait de perdre notre Partsouf nous semble comme désastre et les dix Sefirot que nous envisageons comme «cette vie. » Nous ne connaissons pas autre chose que lui.

Ce n’est pas si difficile à expliquer. Toute personne a tant à gagner en écoutant cette information qu’elle voudra en savoir plus. En fin de compte, tout le monde rêve de l’éternité et la perfection.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed