L’âme est entre l’ombre et la lumière

Laitman_023Zohar, chapitre  » Bahar (sur le mont Sinaï), «Point 66: … il y a deux créations dans l’homme, la création pour le bien et la création pour le mal. Avec la Torah, elles se séparent et le Créateur nous donne une âme venant de Lui, pour dominer les deux à la fois, ce qui est bon et lumière, le prochain monde, et ce qui est mal et sombre, ce monde-comme il est écrit « Et il insuffla dans ses narines un souffle de vie. »

Notre réalité entière découle de la séparation entre l’obscurité et la lumière quand on peut vraiment «filtrer» les qualités qui se rapportent à ce monde et dans le monde à venir. Nous commençons à nous construire à travers les discernements, en distinguant les qualités pour le don sans réserve et celles pour la réception.

Tout ce que nous étudions dans notre monde est notre existence animale, ce qui signifie notre nature. Pourquoi les animaux? C’est parce qu’un animal ne se développe pas, mais reste toujours au même niveau par rapport à sa perception.

Par conséquent, jusqu’à ce que nous commencions à utiliser la Lumière afin de nous construire nous-mêmes, en distinguant les qualités du don de celles de la réception, jusqu’à ce que nous amassions ces qualités du don sans réserve, en désirant habiter en elles, et nous construire à partir d’elles , nous n’existons que dans ce monde

Tout comme des gouttes de sperme commencent à former un embryon dans l’utérus de la mère, ainsi nous devons essayer d’utiliser le groupe, l’environnement, l’étude , les intentions, et les diverses mesures pour continuellement ajouter et accumuler à l’intérieur de nous les qualités du don sans réserve. C’est ainsi qu’un corps spirituel sera formé.

Chaque fois que nous révélons encore une autre partie dans le don sans réserve et que nous souhaitons les rassembler toutes ensemble, c’est ce qu’on appelle notre prochaine réincarnation. En effet, nous voyons notre nouvelle vie à chaque fois et une nouvelle opportunité de maintenir le rassemblement et d’ajouter les qualités du niveau humain qui sont similaires au don sans réserve et au Créateur (le mot «homme» en hébreu est « Adam », qui vient de« Domé » similaire).

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed