La Mère viendra et elle nourrira son enfant

Une question que j’ai reçue: Avons nous besoin de connaître notre rôle individuel dans le système général de manière à le réaliser correctement?

Ma réponse: Vous ne reconnaissez pas encore votre rôle, mais vous vous apprendrez à la connaître en cours de route. À mesure que vous avancez et que vous agissez avec plus de conscience, ensemble avec les autres, votre connexion avec eux, votre rôle, et la manière dont le système en entier vous influence vous deviendra plus clair.

Il vous sera révélé un monde lucide, aux couches multiples. En dehors de ce que vous pouvez déjà discerner dedans, vous distinguerai des forces actives et vous apprendrez à les déclencher. L’air se  »compressera » soudainement comme s’il était rempli de forces multiples, mais vous saurez comment travailler avec.

Vous serez comme un petit enfant qui découvre un nouveau monde rempli de choses intéressantes: Il peut les ouvrir, les fermer, et les manipuler, et il voit qu’elles sont toutes en interconnexion. Lentement, il obtient une meilleure compréhension de ce monde. Au moment de sa naissance, l’enfant n’est pas au courant de rien autour de lui, il ne peut voir ou entendre. Après un moment, il commence à entendre, voir, et le goût. La même chose nous arrive dans le monde spirituel.
Ce que vous faites à ce moment-là est appelé une «force miraculeuse » (Segoula). Vous activez le système sans savoir comment vous le faites. De même, un enfant crie et n’a aucune idée de son entourage. Mais ses cris préoccupent sa mère et cela la pousse à prendre soin de lui.

De la même manière, notre désir, comme le cri d’un enfant, peut affecter la Mère Supérieure (Ima Iiaa) Bina (que l’on nomme aussi Ima – mère) et alors elle prendra soin de nous. Nous n’avons pas besoin de connaître autre chose, comme lorsque nous étions petits et que nous ne savions pas exactement ce que nous étions censés lui demander. Nous n’avons pas à expliquer à notre mère quelle bouteille elle a dû sortir du réfrigérateur et à quelle température il fallait chauffer. Nous avons simplement crié! La même chose arrive dans la spiritualité.

Plus tard, nos cris deviennent plus conscients et nous commençons à être plus exigeants et à nous efforcer vers quelque chose de plus concret. Nous construisons des relations avec le Supérieur et nous les développons progressivement de plus en plus.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed