Le but de la société – 2

Dr. Michael LaitmanDans l’article « Le but de l’Association » le Rabash écrit que l’homme est né en n’aimant que lui-même, et par conséquent il ne peut pas faire le moindre mouvement sans se servir. Pourtant, sans renoncer à l’amour égoïste en nous, il est impossible d’atteindre l’adhésion avec le Créateur, l’équivalence de Ses propriétés. 

Par conséquent, le groupe est nécessaire car en lui le désir et les points forts de chacun s’ajoutent les uns aux autres. Tout le monde est alors en mesure d’utiliser cette immense force commune pour renoncer à la volonté égoïste qui l’empêche de remplir le but our lequel il est né. Ce groupe doit être composé de personnes qui ont un but commun. Puis ensemble, elles constituent une force énorme qui permet à chacun d’entre elles de lutter avec elle-même.

Afin de recevoir la puissance collective du groupe, chacun doit lui apporter sa force et renoncer à soi-même, c’est-à-dire, seulement voir les points forts de ses amis au lieu de leurs faiblesses. S’il se considère un peu plus haut qu’eux, il ne peut pas s’unir à eux, apporter sa force, et de recevoir la force collective.

Plan

1. La nature humaine – l’amour de soi.

2. Le but de la création – l’adhésion avec le Créateur à travers l’équivalence de propriétés avec Lui.

3. Il est impossible de remplir l’objectif de la création par soi-même, mais seulement au sein du groupe et par son pouvoir.

4. Dans le groupe, tous doivent être égaux dans le but, dans les moyens et dans sa propre annulation. L’annulation est seulement possible en exaltant les amis.

5. La grandeur de l’environnement est atteinte en paroles et en actions.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: