L’esprit ne peut pas comprendre le Zohar

Dr. Michael LaitmanUne question que j’ai reçue: Parfois, le texte du Zohar est si bien écrit qu’il me semble qu’il s’adresse à moi et me parle directement. 

Ma réponse: Vous devriez être intelligent et vous rendre compte que même si une partie du texte semble être clair, vous ne le comprenez effectivement pas plus qu’une partie incompréhensible. La compréhension à ce point n’a pas d’importance. Dans votre situation actuelle, vous ne comprenez rien.
Si, par hasard, il semble que vous pouvez mettre ces mots ensemble et leur prescrire un certain sens, c’est un problème que vous êtes confus. Cela n’a rien à voir avec l’intention des auteurs du Zohar. Ils écrivent sur les propriétés et les actes avec lesquels vous n’avez aucune connexion encore pour le moment. Pas un seul mot ne parle d’une personne dans ce monde ou les actions qu’il ou elle effectue ici.

 

Rejetez cela votre esprit si possible au plus tôt et aussi loin que possible. C’est la plus grande faveur que vous pouvez vous faire.

Question (suite): Parfois, le Zohar parle de quelque chose d’incompréhensible, et c’est plus facile pour moi de me focaliser sur l’intention.

Ma réponse: Aller plus loin dans votre intention ne dépend pas que le texte soit clair ou non pour vous. C’est absolument sans rapport avec ce que vous comprenez du texte.

Supposons que maintenant j’écoute tout simplement le texte, sans connaître du tout l’hébreu ou sans aucune traduction. Alors, je pense seulement à quand ce médicament m’affectera et me guérira. Voilà tout. C’est tout ce dont vous avez besoin.
Disons que je viens de voir un médecin et il me dit de prendre un certain médicament. Il mentionne un long nom en latin, qui reflète sa composition chimique. Ai-je vraiment besoin de savoir comment fonctionne le médicament, quelle est sa composition, et pourquoi on l’appelle d’une certaine façon? Ai-je besoin de savoir ces choses pour croire qu’il va m’aider et que je serai guéri?

Je n’ai qu’à comprendre ce que dit le médecin en ce qui concerne la manière de prendre le médicament, et rien de plus. Toutes les autres informations ne font que me nuire. Je crois que je suis intelligent et je commence à agir comme si j’étais vraiment au courant de ces choses. Mais, c’est le médecin, et non pas vous, qui a le droit de vous traiter. Vous n’avez pas à vous faire plaisir. L’instruction dit : « Si tu es malade, va voir un médecin (Nitan La Rofe Lerapot).  »

Est-ce que l’intention dépend de ce que vous comprendrez du texte? Il n’y a aucun lien que ce soit entre eux.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed