La Clé de la lumière

Dr. Michael LaitmanSi je m’élève au-dessus de mon égoïsme et que je viens dans les désirs des autres, je reçois un récipient spirituel où je ressens toute la Lumière de l’Infini. Cela fonctionne très simplement. C’est comme un gros tuyau et la Lumière afflue en lui. Il y a une valve au dessus de ce tuyau avec lequel je peux changer de façon significative le flux de la Lumière en l’ouvrant complètement. Voilà comment cela fonctionne dans notre monde où même un petit enfant peut tourner le robinet et changer le débit de l’eau. En ce qui concerne la spiritualité, je peux faire la même chose. 

Je n’ai qu’un petit désir de spiritualité. C’est un point unique dans le cœur. Toutefois, si je me tourne vers les désirs des autres personnes et que je m’inclus moi-même dans le corps commun de l’âme comme une de ses cellules, puis je donne sans réserve à ce corps commun, et en réponse, il commence à prendre soin de moi. Ensuite je reçois la totalité de ses capacités infinies.

 

Par conséquent, ce n’est pas une coïncidence si la Kabbale nous apprend à sortir de nos désirs et à entrer dans les désirs des autres. Ce faisant, nous recevons « 613 »fois plus une plus grande capacité, les récipients spirituels, et les désirs, par rapport à ce que nous avions avant. Auparavant, nous avions seulement un point dans le cœur, mais maintenant chacun de nous reçoit tout le corps pour notre usage.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed