C’est un travail pour l’être humain

Dr. Michael LaitmanLa voie spirituelle n’est pas simple, et elle se compose de nombreuses montées et descentes. Ce n’est pas une route lisse goudronnée, elle a un nid de poule après l’autre. Jusqu’à ce que vous avanciez, vous sauterez sur place pendant une longue période tout le temps que vous vous débrouillez avec divers problèmes et obstacles. À chaque étape du chemin certaines complications et incidents se produisent: tout d’abord un pneu crevé, après c’est le moteur qui défaille, puis vous êtes en panne d’essence, après vous vous endormez au volant, et ainsi de suite. Mais que pouvons-nous faire? Tel est notre chemin.

Tout à coup, votre âne (le mot hébreu «âne» – Hamor du mot Homer, la matière, la matière égoïste) se trouve au milieu de la route et bloque le chemin. Vous aurez besoin de le déplacer de la route. Mais comment voulez-vous bouger un âne? Vous le battez, mais il ne bouge pas. Vous l’attirer avec une carotte, mais il n’a toujours pas suivi,il a besoin d’un appât plus fort. Jusqu’à ce que vous hissiez votre âne sur votre dos et l’enleviez hors de votre chemin, ou lui envoyiez un coup de poing dans les dents comme le conseillent les kabbalistes, vous ne pourrez pas aller de l’avant.
De cette manière, de nouveaux problèmes surviennent constamment jusqu’à ce que l’arbre de vie tombe sur votre chemin. Ensuite, vous aurez besoin de vous arrêter et d’aller autour de lui, à ce moment-là un nuage descendra sur la route, créant un épais brouillard, vous empêchant de voir où vous allez ou si oui ou non il y a même un chemin devant vous.
Ce type de travail est particulier, il est très difficile et seulement choisi par quelqu’un qui veut atteindre le niveau d’un être humain, pour celui qui veut vraiment être l’homme. C’est la voie choisie pour le peuple élu.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed