Les kabbalistes sont des âmes qui font revivre la génération

Dr. Michael LaitmanL’article du Baal Ha Soulam , «Introduction au Livre Panim Meirot ouMasbirot » « Point 8: Par conséquent, viens et vois combien nous devrions être reconnaissants à nos enseignants, qui nous donnent leurs lumières sacrées et consacrent leur âme à faire du bien à nos âmes. Ils se situent dans le milieu entre le chemin des durs tourments et le chemin de la repentance. Ils nous sauvent de l’enfer, qui est plus fort que la mort, et nous accoutument à atteindre les plaisirs célestes, la douceur sublime et la douceur qui est notre part, prêts et qui nous attendent dès le début, comme nous l’avons dit ci-dessus.
Nous ne devons pas considérer ces grands kabbalistes comme des gens qui ont vécu il ya quelque temps, ils font partie d’un énorme système: l’âme. Un kabbaliste est une âme qui atteint le Créateur, le sait et le sent, et réside dans le système collectif des âmes, Adam HaRishon. Il est en fait partie intégrante et agit comme un inter-support qui nous lie au monde spirituel à un moment où nous ne réalisons pas ou nous ne le percevons pas.

En d’autres termes, un kabbaliste ne nous laisse pas seulement ses écrits, il réalise également un lien entre nos âmes et le système collectif. Nous ne percevons pas les âmes des kabbalistes. Pourtant, elles se connectent à nos âmes (points dans le cœur) avec le système commun, ce qui nous permet de nous connecter les uns avec les autres et en faire partie. Ainsi, un flot de lumière qui coule dans le système nous atteint et nous fait revivre afin que nous puissions devenir intégralement ses parties actives.
Cela constitue le travail des kabbalistes de toutes les générations: ils assurent notre vie spirituelle au sein de ce système. Pour le moment, nous existons en lui comme de simples points sans conscience. Mais les kabbalistes nous aident en transmettant la proximité et les Lumières intérieures et Environnantes qui sont présentes dans le système ce qui nous réveille.

Par conséquent, la vie d’un kabbaliste ne prend pas fin avec la mort de son corps physique. Lorsque nous parlons d’un kabbaliste, nous parlons d’une âme qui existe dans l’ensemble commun des âmes et de ses actes, que son corps matériel existe ou pas dans le monde matériel. Cette âme est la participation active et la partie du système plus proche de nous(comme, par exemple, le Baal HaSoulam ou le Rabash).
Notre groupe Kabbalistique représente un certain organe spirituel de l’âme collective, et ils prennent soin de nous spirituellement. C’est écrit à propos de nous: «Nous devons être reconnaissants à nos enseignants qui nous donnent de leurs lumières sacrées. » Ils sont en train de nous les donner, juste maintenant !

Nous n’avons pas à passer d’un système à l’autre. Nous sommes toujours dans le même système et nous nous éveillons simplement à plus de conscience

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed