La danse est le travail intérieur le plus sérieux

Dr. Michael LaitmanIl existe des actions au cours de nos réunions, lorsque nous avons à renoncer à toutes nos critiques et simplement à fusionner avec tout le monde. Comment puis-je faire? Je peux le faire précisément en sautant et en chantant ensemble avec tout le monde comme un enfant, en m’annulant. 

Cette attitude me connecte à l’état général, en me donnant la possibilité de sortir de mes limites et de ressentir un « vent » spirituel ! Il pourrait sembler que ce genre de comportement est irresponsable, mais cela semble de cette façon pour nous parce que nous n’y reconnaissons pas la spiritualité, et c’est parce que c’est la Lumière de l’infini! Nous sommes incapables d’y discerner quoi que ce soit avec nos instruments de la perception. C’est pourquoi il nous semble que c’est sans vie ou minéral (Nefesh). Toutefois, savoir si nous serons oui ou non en mesure d’y voir tout le trésor spirituel de la lumière NaRaNHY, cela dépend entièrement de notre Kli.

Tout ce qui vient de l’unité, même de la plus petite espèce, est parfait. Par conséquent, c’est précisément de cette manière, à travers la danse mutuelle lorsque vous sautez avec d’autres, que nous avons la possibilité de percevoir une sensation spirituelle.
Ces danses nous sont venues des grands Kabbalistes, en particulier du Baal Shem Tov. Le Rabash aussi nous fait danser de cette façon, nous ses élèves. Ce n’est pas seulement de l’insouciance; à l’intérieur de la danse il ya une réflexion sérieuse et un travail extraordinaire. Tout à coup, vous n’en voulez pas et les pensées «pour» et «contre» alternent en vous avec une grande fréquence, évoquant des doutes horribles. Pendant ce temps, vous continuez à sauter …

Ce n’est pas non plus de la méditation parce que vous ne vous débranchez pas de la réalité. Vous êtes toujours debout devant la question: Qu’est-ce que je fais et pourquoi? Qu’est ce que cela me donne, qui me fait faire ça, et avec qui suis-je en train de sauter, qu’est-ce qui nous relie? Vous passez par tout le travail intérieur du début à la fin pendant que êtes en train de danser.

La danse vous oblige à passer par toutes les différentes pensées qui existent contre elle! Elles sont contre l’unité, que vous ne voulez pas. Votre esprit se soulève toujours en bataille contre ceci et vous êtes obligés de faire des discernements.

C’est pourquoi la danse se transforme en un travail intérieur ardu. Vous sortez de là simplement drainé, sans énergie. Et ce n’est pas parce que vous avez sauté, mais parce que vous êtes allé à travers tant de discernements intérieurs. Vous dansez au cœur de vous-même, dans votre ascension intérieure et vos descentes. Et le fait que vous êtes en train de sauter à l’extérieur en même temps, n’est là que pour éveiller ces états intérieurs en vous.

Vous sautez à l’extérieur, en montant et descendant, tandis qu’à l’intérieur de vous, il ya une profusion d’autres montées et descentes qui se déroulent simultanément – et c’est la chose la plus importante! Sans les actions extérieures vous ne seriez pas en mesure de faire les actions intérieures. L’un ne va pas se faire sans l’autre. C’est pourquoi la danse se transforme en un moyen unique de travail. C’est pourquoi le Baal Shem Tov et les premiers Hassidim, qui ont été kabbalistes, ont enseigné ces traditions.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed