L’univers entier est entre nous

Dr. Michael LaitmanQuestion: Lors du cours, je me dis que je veux ressentir ce dont Le Zohar parle, mais je vois que je n’en ai pas le désir véritable. Comment puis-je atteindre ce désir?
Réponse: C’est un problème de notre réflexion commune. Peut-être que nous ne sommes pas pleinement conscients que le Zohar parle de nos états avancés et la chose la plus importante lors de la lecture de ce livre est notre désir d’atteindre ces états.
Quels sont nos états avancés? C’est quand nous nous unissons tous et à l’intérieur du lien entre nous, nous révélons la spiritualité, la qualité commune du don sans réserve, le Créateur. C’est exactement l’aspiration que vous devriez ressentir en lisant Le Livre du Zohar. Sinon, toute la lecture est une perte et ne nous aidera en rien. Cela va même résulter en nous par recevoir une sensation d’obscurité, une prise de conscience négative. Il n’y a pas de choix à ce sujet : dans tous les cas, nous devons aller de l’avant, et dans ce cas, nous avancerons contre notre volonté.
Par conséquent, tout dépend de comment correctement, nous serons en mesure d’imaginer l’état d’avancement lors de la lecture du Livre du Zohar, signifiant combien nous allons voir qu’il existe un lien entre nous à l’intérieur duquel nous révélons le don sans réserve, l’amour, la garantie mutuelle et l’ unification qui règne dans toute la réalité et de tous les mondes.

 

Tout ne devient révélé que dans la relation entre nous: toute la réalité, tous les mondes jusqu’à l’infini. Nous attirons la Lumière de la Correction dans la mesure où nous désirons révéler cet état lors de la lecture du Livre du Zohar.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed