Personne n’est plus près d’un enfant que sa mère

Dr. Michael LaitmanLe Rabash écrit: «Mon père Baal HaSoulam nous a promis que, en suivant son chemin et en exécutant ses conseils, nous mériterons la vie éternelle du Créateur, l’adhésion avec Lui. » Le Rabash lui-même atteint un niveau élevé d’accomplissement spirituel en utilisant uniquement les œuvres et les conseils de son père. Évidemment, il n’y a pas d’autres moyens pratiques pour notre génération de révéler le monde Supérieur, sauf par les écrits de Baal HaSoulam. Son âme est particulièrement proche de nous car nous évaluons la valeur d’une personne en fonction de la façon dont il nous avantage. 

Nous ne comparons pas les niveaux des Kabbalistes: Moïse, Rashbi, ARI, Baal HaSoulam, et le Rabash. Pour recevoir une vie éternelle, la vie spirituelle, nous dépendons les âmes qui nous ont précédés: le Rabash et Baal HaSoulam. Cela est similaire à la façon dont une mère est de la plus grande importance à son enfant. Bien sûr, il y a beaucoup d’âmes élevées, mais nous ne pouvons nous réunir avec le système spirituel que à travers le Rabash et Baal HaSoulam.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: