Daily Archives: 20 septembre 2010

Rencontre avec le diable

Nous ne changeons rien sur notre chemin spirituel, les états passent comme ils le devraient, et tout le mal doit être révélé. Nous devons sentir tous les 613 (Taryag) de nos désirs sous la forme d’erreurs (Shgagot) et les transgressions défavorables (Zdonot). Il est écrit: « On ne peut pas exercer un commandement sans le violer d’abord, » et « Il n’y a pas d’homme juste qui fasse le bien sans avoir péché. »Nous avons besoin de passer par le sentiment de l’enfer dans toutes ses manifestations. La question est de savoir comment entrer dans ces sensations, avec quelle préparation? Si nous nous préparons à une garantie mutuelle, de bonnes intentions, et le soutien d’amis (Kli) et la lumière que nous révélons dans notre connexion, alors nous pouvons surmonter les descentes les plus difficiles rapidement et facilement, n’entrant en contact avec elles que pour un seul moment.

Une telle brève « rencontre avec le diable » est suffisante pour qu’une personne prenne la rdécision de partir de là et s’élève vers la correction. Cependant, il nous faut corriger toutes les briusres dans tous les 613 désirs.

Le rideau

Dr. Michael LaitmanEn réalité, il n’existe pas de montées ou descentes, vous êtes la seule personne qui les détermine par votre perception. Le Créateur vous révèle un désir de plus en plus grand de profiter et vous, en fonction de votre préparation, d’évaluer ce qui vous arrive comme montées et descentes, ce qui signifie, soit de les percevoir en fonction de vos sentiments ou votre désir d’atteindre l’objectif.Le Créateur ouvre peu à peu le rideau, vous en dévoilant de plus en plus, et c’est tout ce qu’il fait. Et en retour, vous devez déterminer votre attitude à cette révélation. La révélation est désagréable pour l’ego parce que de plus en plus se révèle, c’est comme si le Créateur est « vous tire par l’oreille » en montant les marches de l’échelle spirituelle.

Certes, le mauvais penchant souffre de ce que la Lumière se révèle, et elle est opposée à l’ego qui reçoit la nourriture de l’obscurité. Toutefois, si vous le souhaitez vous unir à la lumière, vous le désirez tout de même. En d’autres termes, vous avez toujours la possibilité de déterminer votre attitude à l’égard de cette révélation: pour l’évaluer, soit par vos sentiments ou de la connexion à l’objectif.

Le mal à bon escient

Dr. Michael LaitmanQuestion: Vous avez dit que nous pouvons évaluer le mal soit en fonction de nos sensations ou le désir d’atteindre l’objectif. Est-ce que le mal à bon escient peut en effet être considéré comme une ascension?Réponse: Si j’évalue le mal du point de vue de l’objectif, je dis: «Il est normal que mon désir de jouir (le corps) souffre » puisque la souffrance que je ressens dans le corps » (mon désir de plaisir) m’aide à m’élever au-dessus, le restreindre, établir un écran au dessus de celui-ci, et à avancer.

La dissimulation doit exister entre le Créateur et moi en tout cas car je ne peux pas Lui révéler mon désir de jouir. Soit le Créateur lui-même se dissimule de mon désir, ou je cache mon ego de sa Lumière (le plaisir). Dans la mesure où je cache mon ego, le Créateur se révèle à moi au-dessus de mon désir de satisfaction, et puis je le sens. C’est ainsi que nous avançons.

Un nouveau livre en espagnol

Un de mes livres vient de paraître en Espagnol sous le titre: Un Guide à la Sagesse Secrète. L’ouvrage est disponible en format de poche.

a_new_book_in_Spanish_portada-cabala_w

Un accélérateur sur le chemin spirituel

Dr. Michael LaitmanCeux qui sont appelés «Isra-El » (Droit vers le Créateur) avancent par leur propre travail individuel et séparé du reste de l’humanité. C’est à cause des Reshimot qui sont se sont éveillés en eux et le Créateur qui souhaite les rapprocher de Lui.Ils entrent dans un processus appelé la révélation de l’âme (le Créateur ou la spiritualité qui est un seul et le même). Étape par étape, ils ont peu à peu à découvrir le processus continu que chaque personne a besoin de passer conformément à la rapidité avec laquelle leur Reshimot sont réalisées.

An Accelerator on the Spiritual Path

Nous ne pouvons qu’accélérer ce processus, pas le changer. Nous pouvons accélérer notre développement si, en utilisant tous les moyens possibles, nous traitons nos états plus rapidement et plus correctement. On ne change pas les états eux-mêmes ou l’ordre dans lequel ils viennent. Notre seule liberté consiste à faire usage de l’étude et le lien entre nous pour améliorer notre conscience et notre sensibilité afin de comprendre ces états rapidement et de les justifier.

 

En étant préparé pour ces états, nous les faisons passer à un rythme plus rapide, et ainsi nous construisons une attitude différente envers eux. Ensuite, nous percevons tous les états de façon positive et avec compréhension. Autre que notre attitude face à ce qui se passe pour nous, nous sommes absolument incapables de changer ou d’influencer quoi que ce soit.

 

Notre attitude à tous les états que nous percevons et dont nous faisons l’objet (qui, bien évidemment, viennent du Créateur) constitue notre intention. L’intention est mon attitude envers mes sensations et leur source car «Il n’y a rien hormis Lui. »