Un espace commun entre nous

Dr. Michael LaitmanVous ne visez pas à l’objectif si vous ne le regardez pas à travers le groupe. Le groupe est comme une lentille qui recueille tous les faisceaux de la vue et les vise sur la cible. Sans lui, vous ne serez pas en mesure de concentrer vos yeux sur le but. Ce n’est que dans le groupe, dans la relation collective des amis, que vous serez en mesure de découvrir l’œuvre du Créateur. 

Si nous ne construisons pas un espace commun entre nous, un «espace commun» où seuls le don sans réserve et notre unité co-existent, nous n’aurons pas le «lieu» où le Créateur peut être révélé. J’ai besoin d’au moins une autre personne comme le nombre minimal d’un groupe est de deux personnes. Je décide de m’unir avec le groupe et maintenant je pense constamment à ce sujet. Dans notre union que nous créons nous-mêmes, dans le «lieu commun», il se produit tout ce dont parle le Zohar et la Torah. Mais si je ne suis pas connecté avec les autres, je n’ai pas d’endroit où révéler ce qui est décrit dans le Zohar.

Si je me joins aux autres, toutes les histoires de la Torah, du Zohar, l’étude des dix Sefirot, et du Talmud sont uniquement sur les types de notre connexion et ce qui est révélé en elle. Grâce à mes propres actions visant à une meilleure connexion, j’évoque la révélation du Créateur. C’est ce qu’on appelle « Israël (I), la Torah (textes kabbalistiques, les études, et le groupe), et le Créateur ne font qu’un, et je les unifie depuis le début de ma correction jusqu’à sa fin.

Il n’est pas difficile du tout de se concentrer en un point. Si non, le but disparaît immédiatement, et vous devez vous concentrer à nouveau. Il y a des obstacles, et le défi consiste à se concentrer sur l’objectif par le biais de l’union.

Tout d’abord, nous devons créer un espace commun entre nous. Et le Zohar nous dira ce qui se passe en lui, comment nous annuler afin de faire ressortir l’union pour compléter la correction, et révéler le Créateur conformément à la loi de l’équivalence de forme.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: