Comprendre les frontières des désirs

Dr. Michael LaitmanPourquoi est-ce que des limitations s’appliquent encore à l’âme (Noukva) quand elle complète une étape de développement? L’analyse des désirs (réalisation du mal) se produit sur 100% de tous les désirs (Kelim), et la correction, qui signifie la mise en œuvre des désirs dans la qualité de don, se produit dans la mesure où elle est possible, c’est-à-dire, seulement sur certains des désirs. Noukva restreint les autres désirs en se limitant. 

Nous savons que certains de ces désirs se rapportent au «cœur de pierre» (Lev HaEven), et ils ne peuvent pas être utilisés pour recevoir au nom du don jusqu’à la fin de la correction (Gmar Tikkoun). Cependant, pourquoi est-il nécessaire d’attendre? Pourquoi ce «cœur de pierre » ne peut-il être corrigé à l’heure actuelle, avec les autres désirs?

 

Le fait que nous ne cessons de corriger une partie seulement du désir (en laissant le «cœur de pierre ») nous pousse à obtenir un désir supplémentaire, et donc cette limitation agit à notre avantage. Une personne est forcée de se séparer de ses désirs, de prendre une décision en ce qui concerne toutes les envies et tous les détails. Où est le GE (Galgalta ve Eynaim), où est le AHP, quel désir est de recevoir pour donner, et quel désir est de donner afin de donner?

 

On voit de telles différences dans tous les désirs précisément dû au fait que le «cœur de pierre» est partiellement présent en eux, ce qui aide une personne à déterminer les limites de la volonté. C’est précisément à la frontière de clarifier nos capacités que nous acquérons la sensation, le contraste des qualités conformément à la loi de «préférer la lumière des ténèbres. »

 

Ces limites, quand nous sentons que nous pouvons procéder uniquement à cette limite, – mais ne pouvons pas la traverser, nous donne la capacité de percevoir les différentes qualités et leurs combinaisons (inclusions). Nous révélons de nouvelles qualités, le Créateur au-dessus de la création, à la frontière entre les désirs.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: