Je suis le premier et Je suis le dernier

Dr. Michael LaitmanNous devrions toujours faire un examen réaliste, pragmatique, sans illusions, afin de voir ce qui nourrit nos désirs et quels moyens nous avons à notre disposition, tout en étant conscient de leur nature imparfaite et leur capacité à être corrigé. Lorsque nous avons cette attitude face à la réalité, nous découvrons que nous sommes entre deux données: «Je suis le premier et je suis le dernier, » et au milieu nous avons la possibilité d’avoir un libre choix – pour attirer la force de la correction.Nous l’attirons selon le principe «nous ferons et nous entendrons», ou en d’autres termes, nous nous unissons dans le groupe et au cours de l’étude afin d’évoquer la lumière qui Réforme. Ainsi nous découvrons que tous nos états sont programmés d’en-haut depuis le début, suivant le plan de la création, de l’adhésion qui est prévue pour l’avenir. La Lumière cause ces états afin d’atteindre notre désir de plaisir et d’agir à l’intérieur de lui dans un ordre précis, des états les plus faciles aux plus difficiles. Toutefois, nous avons toujours la possibilité de choisir.

Parfois, il nous est caché qu’il n’y a rien hormis Lui. Parfois, nous sommes encore dans la dissimulation totale, tandis qu’à d’autres moments, nous avons choisi cette dissimulation pour nous-mêmes. C’est ainsi que nous avançons: de Celui qui est le premier, par nous-mêmes, et vers Lui qui est le dernier.

En même temps, nous devons comprendre que tout se déroule uniquement à l’intérieur de la connexion ou l’union des âmes. C’est là que la rupture s’est produite, et c’est aussi là où le Créateur réveille les Reshimot appropriés. Nous avons pour objectif notre seule correction à cet endroit de déconnexion afin de révéler l’unité précisément là.

Ainsi, je suis toujours à effectuer des travaux pratiques, en essayant de m’unir avec les amis et évoquer l’unité générale. Je me ramène donc moi-même et le monde entier vers le bien. Le premier mouvement vers ceci m’a été donné par le Créateur, mais par la suite, vint la Lumière et elle exécute l’action dans la mesure où je fais des efforts, révélant le premier et le dernier dans le même point de l’unité que nous atteignons.

Il s’avère que l’objectif de nos efforts est d’aimer notre prochain comme nous-mêmes, et la dernière étape sur ce chemin nous élève au degré d’amour pour le Créateur. L’amour pour les autres est la préparation du Kli, alors que l’amour pour le Créateur veut dire qu’Il est le dernier et Il complète l’action.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article suivant: