C’est un vice de ne ressentir que soi-même

Dr. Michael LaitmanCela est considéré comme un vice de se sentir soi-même, son âme, au lieu de l’âme unique et commune. Pourtant, certaines personnes peuvent considérer ce niveau d’une grande élévation, car est quand même dans le monde spirituel, en collaboration avec le Créateur, même s’il est séparé des autres. Toutefois, si un homme a atteint la spiritualité, il estime que cet état n’est pas bon parce qu’il est séparé des autres et il y a deux parties dans l’existence.
C’est encore pire quand il y a une troisième partie, le Créateur, car tout le monde doit être un tout: la personne, la méthode de correction, et le Créateur. Cependant, il y a des péchés différents à tous les niveaux et vous êtes encore loin de ces «criminels».

Au départ une seule âme a été créée, alors comment ce parfait désir de se délecter créé par la parfaite Lumière peut-il être divisé en parties? Comment cette séparation est-elle même possible?

Comprenez-vous maintenant que nous vivons dans un monde irréel? Ce n’est que notre imagination qui divise tout en parties de cette façon: le niveau inanimé, végétal, animal et humain, ainsi que toutes sortes de couleurs et de sons. Rien de tout cela n’existe dans la spiritualité!

La vraie spiritualité est une sensation commune, la Simple Lumière. Tous les autres séparations que nous ressentons maintenant proviennent de notre manque de perfection.

Nous avons artificiellement quitté le parfait état et c’est pourquoi nous sentons un monde où tout est partagé, divisé, séparé des autres, et en en opposition. Toutefois, si le Créateur est un, alors plusieurs créatures ne peuvent pas sortir de lui, mais une seule.

Baal HaSoulam écrit la chose suivante dans l’article, « 600,000 âmes »: « En effet, il y a juste une seule âme dans le monde, comme il est écrit au sujet de la création de l’homme:« Le Créateur insuffla l’esprit de vie en lui, « ce qui signifie qu’il y a une volonté et une seule Lumière.
Un homme qui aspire à retourner vers le Créateur est appelée «Isra-El » (droit à Dieu) et il atteint l’unique, l’âme. Je joins à moi-même les gens qui semblent exister en dehors de moi et j’atteins ceci telle une seule âme, Adam HaRishon, tout comme il a été créé par le Créateur. Il est rempli de l’intérieur par la Lumière de l’Infini, le Créateur.

Cependant, afin de réaliser ceci plus facilement, on me donne le groupe à travers lequel je me rapporte à l’âme commune. Le groupe est la partie de l’âme la plus proche de moi, un moyen intermédiaire à travers lequel je peux travailler.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: