Réveillez-vous et regardez-vous

Dr. Michael LaitmanAu début du chemin spirituel, une personne n’est pas encore en mesure de distinguer ce qui lui arrive. La sensation actuelle est la vérité pour elle. On est incapable de se regarder de côté et de discerner l’influence extérieure qui vient du Créateur. On ne voit pas encore les murs du laboratoire dans lequel on est.Quand un homme est sur le côté du désir de satisfaction, il réagit automatiquement à ce qui se passe: il saute de joie, ou vice versa, tombe dans la mélancolie. Il est enseveli dans les états de son égoïsme.
Toutefois, comme il travaille sur lui-même à l’intérieur de l’unité avec le groupe, il se sépare de ses propres désirs et acquiert la possibilité d’analyser: Quelles sont les causes de ses états, et comment peuvent-ils se rapporter au groupe, à l’étude, et au Créateur ? Au lieu de se sentir comme un animal de laboratoire, il se déplace vers le côté du Créateur, qui lui montre ce qu’Il lui fait.

Cela permet à une personne à devenir humaine, de s’élever au-dessus du degré d’animal de son désir dans la mesure de l’homme. Maintenant, il comprend que le but des états désagréables où il est dépourvu d’énergie, de lumière, et l’inspiration est d’attirer son attention sur la source, le Créateur.

Pourquoi le Créateur lui envoie-t-il ces états? C’est pour qu’il se rapproche du Créateur avec une demande. C’est la seule manière qu’Il peut me réveiller. Les sensations agréables me forcent à L’oublier, tandis que le vide fait le contraire: donne lieu à des questions. Quand je vais mal, je veux savoir pourquoi, mais quand je vais bien, je ne me soucis pas de savoir pourquoi il en est ainsi.

C’est pourquoi je suis réveillé par des problèmes, et à ce moment-là je dois comprendre que ce sont des appels du Créateur. C’est sa façon de me montrer que je dépends de Lui, Il m’appelle à Lui pour que nous nous présentions contre le Pharaon ensemble.

C’est alors que je commence à réaliser qu’il n’y a pas de mal et je suis reconnaissant pour les « méchants », autant que pour le bien et encore plus parce que justement ça m’aide à avancer, à me rapprocher du Supérieur et de la demande des corrections de Lui. Si une personne prend la bonne position pour évaluer son état, si elle utilise la sensation comme un objet d’analyse, alors elle acquiert la foi au-dessus de la raison, qui lui permet toujours d’aller de l’avant.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed