Le monde spirituel est joie et liberté

Dr. Michael LaitmanUne question qui arrive de partout dans le monde aujourd’hui: Comment peut-on atteindre la connexion correcte au prochaine congrès et recevoir une bonne influence de l’environnement?Réponse: Chaque personne vient là sans aucune obligation. Il n’y a pas de pression. La chose la plus importante est de se sentir aussi libre que possible. Je viens au congrès en ayant laissé tous mes soucis. Quand je suis là, c’est comme si je n’avais pas de problèmes. Vous devriez vous préparer comme si vous alliez à un pique-nique ou en vacances, sans souci en tête.

Bien sûr, il est bon d’apprendre les chansons et de vous familiariser avec le site de préparation du congrès. Mais la chose la plus important est d’y venir en se sentant complètement libre. Vous devriez arriver à un endroit qui ne vous met aucune pression et ne vous promet que le plaisir et la liberté. Et en fait, c’est exactement l’état qui signifie être proche de la Lumière Supérieure.

Dans le monde spirituel il n’y a pas de pression, de problèmes ou de responsabilités difficiles. Il n’y a rien ! Par conséquent, une personne doit venir au congrès, ouverte au bonheur !

En ce moment je reçois de nombreuses questions et des lettres de gens qui éprouvent des états difficiles et qui se sentent stressés. Ils ne savent pas s’ils doivent assisterau congrès ou non et si c’est une bonne chose pour eux. Certaines personnes prennent peur en entendant parler de la garantie mutuelle, pensant qu’elles n’en sont pas capables. Certaines personnes ont entendu dire que c’est un endroit pour recevoir la «Lumière » et elles ne savent pas ce que c’est.

Les gens ne comprennent pas qu’on ne parle que de l’unité, celle que le monde entier doit maintenant atteindre ! Nous souhaitons accélérer ce processus avant que les coups de la nature ne descendent sur nous. L’unité entre nous à laquelle nous essayons de parvenir nous permettra d’atteindre la sensation de la Lumière Supérieure, la Vie Supérieure. Cette unité va nous guérir de tous les maux et de tous les problèmes.

Le Baal HaSoulam écrit à la fin de la « Préface du Livre du Zohar » que notre séparation les uns des autres est la source de tout mal, souffrance, maladies, et malheurs. Et vice versa, lorsque nous commençons à nous rapprocher les uns aux autres, nous nous purifions de tous les problèmes à tous les niveaux, matériel et spirituel.

Par conséquent, venez au congrès librement et avec joie, personne ne vous oblige à faire quelque chose! Vous n’avez même pas besoin d’apporter un sourire, nous allons organiser cela pour vous là-bas. Vous n’avez qu’à attendre et voir.

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed