Un discours prononcé au congrès Médecines Alternatives; 27.10.10

Dr. Michael LaitmanTout le monde parle aujourd’hui de trouver des «alternatives»: énergies alternatives, l’alimentation, l’éducation, une autre planète pour vivre, et ainsi de suite. Tous les jours nous constatons que notre approche égoïste de ce monde et que la société a « expiré » et a déjà démontré son incapacité totale et sa chute.En dépit de l’égoïsme individuel («société de consommation»), nous sommes progressivement arrivés à la compréhension que le monde entier est en interconnexion au niveau mondial. Nous réalisons aussi que nous ne sommes pas encore bien ajustés à lui et n’avons aucune connaissance de l’endroit où aller plus loin. Le monde est mutuellement dépendant et nous force ainsi à nous unir par le biais des intérêts communs et faire preuve de considération les uns envers les autres. Par conséquent, nous commençons progressivement à regarder notre égoïsme habituel comme l’ennemi.

L’exploration des moyens de sortir de notre ego nous amène à des méthodes de « réduction » de notre égoïsme: ils nous ramènent aux niveaux antérieurs de développement. Toutes ces méthodes sont basées sur la suppression ou la diminution de l’ego.

Inversement, l’ego de l’homme ne cesse de croître. Sa suppression va à l’encontre de la nature, et c’est pourquoi nous ne serons pas en mesure de le diminuer. Une telle approche est tout à fait à l’encontre de la nature, et je ne vois pas comment les partisans de la médecine alternative peuvent l’accepter.

C’est là qu’une véritable alternative à toutes les sciences égoïstes dans le monde pose son pied: la sagesse de la Kabbale. Comme nous révélons que l’égoïsme est vraiment la raison de tout le mal qui existe actuellement dans ce monde, la Kabbale offre une méthode de sa correction et la construction d’un tout nouveau monde. La Kabbale représente une réelle alternative, car elle montre comment construire un monde altruiste au lieu d’égoïste.

En tout cas, dans le monde intégral et global, nous devons commencer à observer les lois de la connexion entre nous et établir l’équilibre entre l’homme et la nature. Nous devons devenir totalement unis dans le système appelé «aime ton prochain. »

La Kabbale étudie le système entier de l’univers et explique que par l’auto-correction, nous parvenons à nous soigner, et assurer la bonne santé de l’ensemble de la nature (inanimée, végétale, et animale). Nous pouvons éliminer tous les problèmes et les maladies, car la misère et les maladies sont provoquées par notre déséquilibre avec la nature.

Nous sommes absolument égoïste par nature et donc ne possédons pas de liberté de choix et/ou tout autre mode de comportement. Par conséquent, nous nous conformons entièrement aux lois de la nature. Une personne peut seulement obtenir la liberté en s’élevant au-dessus de la domination oppressive de son égoïsme. Ceci ne nous devient disponible qu’en refaçonnant notre environnement en fonction de notre égoïsme, l’avis de notre environnement est plus importante que le nôtre.

C’est pourquoi la Kabbale suggère de créer une société dans laquelle nous avons à «faire semblant» que nous sommes déjà dans la qualité du don et de l’amour. Nous comprenons que c’est juste un jeu, mais il peut encore nous obliger à agir de cette manière à la surface, comme si nous avons déjà atteint cet état.

Ces efforts instigueront la puissance naturelle cachée qui détient toutes les parties de la nature en équilibre (la force de vie de tout organisme), et cette énergie va modifier notre intention égoïste en celle du don et de l’amour. C’est ainsi que nous pouvons atteindre la connexion complète de toutes les parties de la nature: les personnes, la société, la nature, et sa Force Supérieure. La nature nous pousse vers cet état, et nous sommes habilités à y accéder consciemment et facilement.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: