Les kabbalistes à propos de la Kabbale Aujourd’hui, Partie 4

Dr. Michael LaitmanChers amis, s’il vous plaît poser des questions sur ces passages des grands kabbalistes. Les commentaires entre crochets sont de moi.
La preuve que notre génération a atteint les Jours du Messie

 Rabbi Simon Bar Yochai et de sa génération dans laquelle les auteurs du Zohar accédèrent à tous les 125 degrés dans leur complétude, bien qu’ils vécurent avant la génération du Messie. Il a été dit à son propos et sur ses disciples: «Mieux vaut être sage que prophète». Le Zohar réitère donc maintes et maintes fois qu’il n’y aura pas d’autre génération comme celle de Rabbi Simon Bar Yochai jusqu’à celle du Roi Messie. C’est pourquoi, son œuvre fit une si grande impression dans le monde, car les Secrets de la Torah qui s’y trouvent occupent tous les 125 degrés.

C’est pourquoi il est dit dans le Zohar que le Livre du Zohar ne se dévoilera qu’à la fin des temps, soit les jours du Messie. Car, comme nous l’avons déjà dit si les degrés des étudiants ne sont pas dans toute la mesure au degré de l’auteur, ils ne pourront pas comprendre ses allusions, puisqu’ils n’ont pas de perception commune.

Puisque le degré des auteurs du Zohar  est le degré le plus haut des 125 degrés, il n’est donc pas possible de les atteindre avant les jours du Messie. Il est donc évident que pour les générations précédant la génération du Messie, il n’y avait aucune perception commune avec les auteurs du Zohar. Ainsi le Zohar n’a pas pu être révélé aux générations précédant la génération du Messie.

– Baal HaSoulam, « discours de conclusion du Zohar »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed