La science qui étudie le Créateur

Dr. Michael LaitmanC’est un problème qu’une personne ne puisse étudier que ce qui se trouve en-dessous du niveau du parlant: les niveaux minéral, végétal, et animal de la volonté de recevoir (le désir). Elle n’est pas en mesure de séparer et d’étudier le désir du niveau de l’homme parce qu’elle n’est pas semblable au Créateur.
Le niveau de l’homme est considéré comme « la partie divine de l’En-Haut. Partie que vous ne voyez pas maintenant; Par conséquent, vous ne pouvez pas l’étudier.
Le désir du niveau de l’homme est appelé une âme, c’est la matière de l’âme. Sa matière est la volonté d’avoir du plaisir, et sa forme est son équivalence avec le Créateur. C’est exactement ce que les kabbalistes étudient: Sur quel point Lui et moi sommes semblables, de quelle manière, à quel niveau, et dans quelles combinaisons de conditions?
La sagesse de la Kabbale étudie la façon, dont le désir de recevoir acquiert la forme du Créateur; c’est à ce moment-là qu’on peut l’appeler une âme. On le nomme «âme» (Neshama), parce qu’il est le plus haut degré de similitude avec le Créateur, degré que nous sommes en mesure d’atteindre avant la correction finale (Nefesh-Rouakh-Neshama).
Cette limitation existe dans cette science jusqu’à ce que toutes les personnes s’y engagent, mais, nous serons tous éventuellement en mesure de l’étudier à un niveau beaucoup plus élevé

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: