Donner du pain tout en étant affamé

Dr. Michael LaitmanAucun mouvement qui tente d’unir les peuples sans la sagesse de la Kabbale n’a une chance de réussir. Seule cette sagesse vous fournit la connexion à la Lumière Supérieure en décrivant les actions qu’elle effectue. Quand vous lisez à propos de ces actions et que vous désirez les réaliser vous-même, vous commencez à changer constamment. Il n’y a pas d’autres moyens.Les gens peuvent s’assembler en divers groupes, mais il faut d’abord se demander: Quel est leur but et quels sont les moyens pour y parvenir? Pensent-ils qu’ils sont capables de changer la nature humaine eux-mêmes? Si oui, où vont-ils obtenir l’endurance nécessaire pour le faire si nous sommes tous égoïstes? Si non, cela n’ira pas plus loin que de parler.

Il y a des gens qui aiment donner selon ce que leur nature leur dicte, «altruistes égoïstes ». Et ils ne comprennent pas qu’ils agissent au sein de leur ego, parce qu’ils n’ont pas une seconde nature, l’étincelle d’En-Haut. Ils sont vraiment prêts à tout donner.

Au temps de ma jeunesse, quand je vivais à Leningrad (Saint-Pétersbourg, Russie), j’ai eu une conversation avec une vieille femme qui avait été révolutionnaire. Elle m’a raconté comment elle avait l’habitude de donner du pain aux soldats qui partaient pour la guerre. Elle mourait de faim, mais ne se permettait pas, même en pensée, de prendre une miette de ce pain.

Les gens sont prêts à donner leur vie parce que notre ego est au-dessus du niveau animé. L’ego réside au niveau parlant(l’homme), tandis que la vie du corps reste au niveau animé. Et si une personne estime que son «moi» est blessé, elle ignore son corps. Si elle voit que le corps animé essaye de surmonter l’être humain en lui, elle détruit cette bête. Il n’y a pas d’altruisme en cela.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: