Le code des mondes supérieurs

Dr. Michael LaitmanQuestion: Je ne comprends pas l’hébreu pour l’instant, que dois-je faire lorsque nous lisons le Zohar ? Dois-je regarder les lettres ou bien tout simplement écouter le texte?

Réponse: Toutes les langues sauf l’hébreu sont destinées à la communication dans ce monde. L’hébreu, d’autre part, n’est pas une langue parlée, mais le bilan des actions spirituelles de ZAT de Bina (ses sept Sefirot inférieures), Zeir Anpin, et Malkhout sur la matière de Malkhout. Les symboles décrivent ces actions spirituelles.

Alors regardez le texte devant vous comme une séquence de commandes dans un programme informatique: Il s’agit simplement d’un enregistrement des propriétés spirituelles, des forces, et des actions que vous devez effectuer en vous-même. C’est ainsi que je vois l’hébreu. Je ne le traite pas comme une langue littéraire utilisée pour faire circuler le texte en douceur, comme dans d’autres langues.

Même si vous ne regardez pas habituellement les lettres et les combinaisons lors de la lecture des textes kabbalistiques, vous regardez quand même dans le mot et son sens profond. Vous regardez le symbole puisque chaque lettre est toujours un symbole.

L’hébreu a tellement de données, de renseignements cachés au sein de la langue, qu’il est impossible d’en tenir compte dans une traduction. Après tout, la séquence des lettres du texte décrit les Sefirot, l’ordre des actions. Comment cela peut-il être inscrit dans une autre langue?

Dans chaque lettre que nous devrions voir un symbole de certaines qualités spirituelles ou de l’action qu’il implique.

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed