Les kabbalistes sur la Torah et les commandements, Partie 30

Dr. Michael LaitmanChers amis, s’il vous plaît poser des questions sur ces passages des grands kabbalistes. Les commentaires entre crochets sont de moi.Qu’est-ce qu’une prière?

Nous devons comprendre ce que nos sages ont dit: «L’homme ne doit pas se trouver avoir une dette» (Shabbat, 119). Par conséquent, on ne peut pas corriger ses actions, car on ne verra jamais que ses actions sont corrompues et exigent une correction. Ainsi, il faut toujours rester corrompu.

Le fait est que l’on sait que l’homme a été créé avec une nature de vouloir seulement du plaisir. Par conséquent, dans tout ce qu’il apprend, il souhaite savoir comment il peut avoir du plaisir. Ainsi, si une personne souhaite du plaisir, elle évitera naturellement d’apprendre d’autres choses que ce que son cœur désire, car c’est sa nature.

Pour cette raison, celui qui souhaite se rapprocher du Créateur et apprendre des choses qui montrent les moyens par lesquels donner sans réserve au Créateur, doivent prier le Créateur de lui donner un cœur différent, comme il est écrit, « Crée pour moi un cœur pur, ô Dieu ». Cela signifie que quand il a un autre cœur, lorsque le désir dans le cœur est un désir de donner sans réserve, alors dans tout ce qu’il apprend, il va naturellement voir les moyens qui ne montrent que la façon de donner sans réserve au Créateur.

Toutefois, il ne verra jamais contre le cœur. Il est dit à ce sujet, « Et je vais enlever le cœur de pierre en vous, et je vous donnerai un cœur de chair. »
– Rabash, les barreaux de l’échelle, « L’homme apprend uniquement où son cœur désire »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent:

Article suivant: