Les kabbalistes sur la Torah et les commandements, partie 36

Dr. Michael LaitmanChers amis, s’il vous plaît posez des questions sur ces passages des grands  kabbalistes. Les commentaires entre corchets sont de moi.

Seule la lumière de  la Torah  ramène la personne vers le Bien.

La Torah se réfère à la Lumière [de la correction] revêtue  dans  la Torah [dans l’aspiration d’atteindre l’attribut du don sans réserve  en se connectant avec des amis, à être comme un], ce qui signifie, comme nos sages  ont  dit: «J’ai créé le mauvais penchant, J’ai créé la Torah comme une épice ». Il s’agit de la  Lumière en elle, puisque la Lumière en elle  la ramène vers le Bien  [crée dans une  personne l’attribut du don sans réserve].
– Baal HaSoulam, Shamati [J’ai entendu], article n ° 6,  « Qu’est-ce que  le  soutien dans la Torah dans le Travail. »

La Torah est la seule épice qui  annule [qui  ramène au Bien  par la  Lumière supérieure ] et  soumet  [remplace la nature de l’homme  avec la nature opposée , celle du Créateur, pour passer de l’égoïsme au don sans réserve et à  l’amour] le mauvais penchant, comme nos sages ont  dit , «La lumière en elle les  a ramenésvers le Bien « .
– Baal HaSoulam, «L’enseignement de la Kabbale et son essence »

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed