Chaque personne est importante pour la perfection

Dr. Michael LaitmanQuestion: Il est facile d’aimer mes amis qui étudient la science de la Kabbale avec moi, mais je ne peux pas faire ça avec mes collègues de travail. Comment dois-je les traiter ainsi que toutes les autres personnes dans le monde?

Réponse: En principe, nous avons à traiter tous les gens en tant que parties de notre âme. C’est ainsi que je dois penser à tout le monde, y compris les plus grands méchants. Ils sont en dehors de moi dans le monde parce que tous ces désirs et ces qualités à l’intérieur de moi ne sont pas encore corrigés. Par conséquent, à l’extérieur, je dois les traiter avec tolérance, en comprenant que c’est la voie de la correction. Le temps viendra où ils se joindront à cette voie.

L’âme commune, la seule créature créée se compose de plusieurs parties. Certaines sont plus importantes et certains le sont moins, tout comme dans notre corps physique, qui est construit exactement selon la structure de l’âme.

L’âme a aussi une partie appelée «corps», qui est le désir commun qui est divisé en de nombreux systèmes et sous-systèmes: cerveau, cœur, foie, reins, et d’autres systèmes importants qui sont reliés entre eux et sans lesquels le corps ne pourrait pas exister. Certains de ces systèmes peuvent être recréés artificiellement, mais ils doivent être présents dans le corps. D’autre part, il existe des systèmes qui ne doivent pas nécessairement être présents dans le corps, par exemple, les membres, les muscles et les os.

L’âme a des parties communes qui sont particulièrement importants – le cerveau et le cœur, ainsi que celles qui sont moins importantes mais toujours nécessaires pour l’existence. Le cerveau et le cœur étaient pour la plupart corrigés depuis Adam jusqu’à nos jours par la lignée des Kabbalistes que nous connaissons et que nous étudions.

Maintenant, la phase de la correction commune est prête quand à côté du cerveau et du cœur, nous commençons à corriger les poumons, les reins, le foie, la rate, et ainsi de suite. Ces sont des éléments importants, mais moins importants que le cerveau et le cœur. Les personnes qui étudient la Kabbale appartiennent à ces parties.

Tout le reste de l’humanité appartient, par exemple, aux muscles, aux os, et aux membres, qui sont des systèmes qui ne sont pas nécessaires à l’existence de l’organisme, mais ils sont nécessaires à sa plénitude. Voilà comment nous devrions les traiter, et dans leur essence, ils représentent 90% de l’âme tout entière.

Ils ne peuvent pas agir de façon indépendante. Ils ne peuvent pas éprouver le désir de spiritualité, mais fonctionnent seulement selon les ordres venant à eux par le cerveau et le cœur à travers nous, les différents organes importants. Cela ne diminue pas leur importance, car si nous parlons d’une âme commune, alors l’absence d’une minuscule cellule perturbe la perfection.

Par conséquent, tout le monde est important et à la fin de la correction chaque personne est aussi précieuse que tout le monde. C’est la loi de la perfection d’un système fermé .Nous étudions ce principe sur l’exemple d’un système analogique: il a une entrée et une sortie, et si quelque chose est perturbé à l’intérieur de celui-ci alors il ne produit pas le résultat nécessaire.

Cependant, il y a une différence au cours de la période de correction. Les pièces qui sont les plus importantes sont corrigées plus tôt, puis, après ce sont les parties moins importantes qui sont corrigées selon une hiérarchie. Par conséquent, n’attendez pas que le monde entende et comprenne ce que nous faisons parce que des milliards de personnes appartiennent à la partie passive. Ils se joindront au processus, car ils verront qu’il est impossible de faire autrement. C’est ainsi que le monde devra être corrigé. Les gens peuvent être extraordinairement intelligents ou développés, ils pourraient être de grands scientifiques, artistes et activistes culturels, et être cependant totalement sourds à la spiritualité. Voilà comment nous devrions traiter tout le monde.

Seuls ceux qui viennent à l’étude de la Kabbale par des chemins différents appartiennent au système intérieur. Par conséquent, nous devons valoriser chaque personne ici, car elle a été choisie par le Créateur pour faire partie d’un organe important du système commun et est donc un atout important. Dans le même temps, d’autres ne sont peut être pas si importants. Même les enfants de nombreux Kabbalistes n’on pas prit le même chemin, parce que chaque personne a sa part dans le système et cela n’est pas transmis héréditairement. Donc, armez-vous de patience.

Le travail principal a lieu parmi ceux qui appartiennent à notre groupe mondial, mais à l’extérieur, nous pouvons aussi agir pour faire avancer le monde. Par la diffusion de matériels sur l’avenir, ce qui pourrait arriver, et sur la solution proposée par la science de la Kabbale, nous préparons les gens dans la mesure où cela est possible. Cependant, le véritable travail avec eux réside dans le fait que, comme résultat de notre unité, ils ressentiront un certain réveil.

A quoi vont-ils s’éveiller ? A nous rejoindre à l’extérieur. Ils voudront être impliqués et servir le processus de correction autant que possible. Il y a déjà des gens comme ça maintenant et leur mission est très respectable.

Du 2ème cours de la Convention WE! Du Convention sur 01/04/2011

Discussion | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed