L’urgence de s’unir

Dr. Michael LaitmanAujourd’hui, l’humanité cherche à s’unir. Les gens comprennent instinctivement que c’est mieux d’être ensemble que seuls. Différents pays cherchent à conclure des accords, encore et encore, pour entrer dans une union qui les rendra plus forts et plus efficaces. Mais vont-ils réussir à faire cela? En fin de compte, nous voyons que cela mène à des conflits et même à des guerres. Le problème demeure: Nous ne savons pas comment nous unir.

Cependant, le besoin urgent de se souder a naturellement imprégné l’humanité depuis de nombreuses années déjà. C’est un partenariat inhérent aux nations et aux peuples: je me protège et pourtant je continue à voir qu’il vaut la peine que je m’unisse aux autres. Ensemble, nous allons créer un monopole et devenir plus fort que les autres.

Cette conduite, qui ne s’est pas affaiblie, nous amènera éventuellement à des problèmes si énormes, que la nature même nous montrera la nécessité de nous unir. Elle nous révèle que nous devons fusionner en un tout unique, globale et intégral, nous devons nous compléter totalement les uns les autres, devenir parfait, ensemble, et accepter le «monde entier », dans lequel toutes les pièces sont reliées entre elles.

Si la nature nous met au défi de cette façon, comment devons-nous maintenant construire la société humaine? Après tout, le problème de l’égoïsme concerne uniquement la société humaine. C’est le seul endroit où l’égoïsme œuvre contre l’unité. En conséquence,nous découvrons que nous sommes incapables de nous unir.

Pourquoi le Créateur met un obstacle devant nous, nous rendant différents et distincts les uns des autres? Si nous étions tous semblables, tout serait clair: Chaque personne donnerait un certain montant et recevrait une certaine somme, et l’affaire serait réglée.

Pourtant, nous sommes différents, et donc nous devons nous élever au-dessus de notre égoïsme et activer l’intention en vue de l’attribut du don sans aucun lien avec un avantage personnel. C’est à cette seule condition, qu’un homme sera tout à fait capable de s’unir avec les autres. Alors, il atteindra l’attribut du don en vue du don, puis – la réception pour l’amour de don. Ce n’est que lorsque chacun prendra ce chemin qu’une union parfaite émergera parmi nous.

C’est pourquoi nous n’avons pas été créés identiques; sinon nous résoudrions le problème au niveau matériel, animal et deviendrions équivalents à des fourmis dans une fourmilière.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale 5/12/11, «la paix»

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed