L’unité qui trouvera une réponse dans tous les mondes

Dr. Michael LaitmanQuestion: Quelle est la différence entre notre unité avec le groupe, avec toute l’humanité, et avec la nature?

Réponse: Le fait est que chaque personne qui commence à s’engager dans le travail spirituel devient plus individualiste. Le groupe devient également brut, clairement défini en lui -même, tout est mélangé et bouillonnant l’intérieur. Les groupes ont des difficultés à fusionner l’un avec l’autre.

Lorsque ce mélange commence à se connecter, en particulier pendant les conventions, cela donne une force spirituelle considérable, parce que soudain, en quelques jours, tout le monde fusionne ensemble dans le même matériel, en une explosion, dans les mêmes chansons, dans le même horaire quotidien. Cela affecte tout le monde et dégage une énorme quantité d’énergie spirituelle. C’est pourquoi les conventions font une si forte impression.

En d’autres termes, plus nous sommes opposés les uns aux autres, égoïstes – chacun de nous individuellement et les groupes dans leur ensemble- plus grand sera le potentiel de notre unité spirituelle qui passera vers le monde. Ce potentiel immense secoue vraiment tout le monde vers le haut.

Nous ne pouvons imaginer que notre unité injecte une si forte perfusion revivifiante vers le monde, et le monde se recharge de l’avant sans même savoir où et comment. Cette perfusion donne au monde une énergie puissante pour l’état suivant. En conséquence, nous avançons ainsi parce que nous ne pouvons pas avancer plus vite que le monde.

Dans le passé, les kabbalistes auraient pu atteindre le monde de l’Infini et notre monde continué de tourner comme il était. Mais nous sommes dans une période de correction globale et nous devrions réaliser cette correction. Ainsi, notre mouvement sera uniquement en conformité avec le mouvement du monde! Et pour cette raison, nous devons prendre ce fait en compte lors de nos conventions et penser autant que possible à tout le monde, pas seulement à nos amis partout, mais au monde entier.

Le monde commence à ressentir que les problèmes existent, et ces problèmes ne peuvent être résolus. L’anxiété saisit le monde, et l’humanité ressent qu’elle ne fait que se distraire tout simplement pour éviter d’avoir peur et de devenir fou. Nous savons comment faire: il est préférable de donner des calmants pour les malades en phase terminale pour qu’ils ne ressentent pas la douleur et s’en aillent paisiblement. Le monde se prépare à cet état et même le souhaite. Si les gens savaient qu’ils pouvaient prendre une telle pilule et ne pas se réveiller le lendemain, à l’évidence, ce serait le salut pour eux … Mais ce n’est pas si facile.

Nous devons comprendre que notre unité est nécessaire pour le monde. Une énorme responsabilité est placée sur nous! Ainsi, nous nous unissons pas seulement pour passer un bon moment ensemble. Nous avons des objectifs très sérieux. Nous ne réalisons même pas combien ils sont globaux et universels, et combien ils trouvent une réponse dans tous les mondes.

Du cours virtuel, séries des fondements de la Kabbale du 15/05/2011

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed