Si vous souhaitez devenir un être humain, donnez de vous-même

Dr. Michael LaitmanBaal HaSoulam, «Préface à la sagesse de la Kabbale », Point 5: l’expansion de la Lumière et son expulsion subséquente créer un récipient. Il peut être logiquement conclu que si le récipient reçoit instantanément la Lumière, l’ancien état sera le premier et précédera le dernier. Par conséquent, la quatrième étape devient la dernière étape de la création du récipient, Malkhout.L’expansion de la lumière dans la créature doit se faire en quatre étapes, jusqu’à ce que la créature ressente qu’elle reçoit et en veut toujours plus qu’elle n’en reçoit. Tant que le désir a été satisfait de ce qu’il recevait, ce n’était pas encore la créature responsable d’elle-même. Elle n’avait rien en soi, tout ajout personnels est déjà venu du Donneur.

Du Donneur, nous recevons le récipient (le désir) et la Lumière. Si tout cela s’étend vers le bas, sans aucune interférence de la part de la créature, et si celle -ci ne cherche pas à acquérir un plus grand désir et de la Lumière, alors il n’y a pas de créature, mais quelque chose qui n’a pas de volonté propre.

C’est pourquoi les trois premiers niveaux du désir, c’est-à-dire le minéral, le végétal et la nature animée, qui découlent de la phase de la racine, ne sont pas considérés comme existants pour l’instant. Ils sont gérés à partir d’en haut, sans aucun ajout de leur part.

En ce qui concerne les personnes qui sont à ces niveaux d’évolution, elles vivent et se nourrissent de ce qu’elles reçoivent dans notre monde de leurs qualités innées, de l’environnement, des médias, du système d’éducation, et ainsi de suite. Jusqu’à ce qu’elles commencent à apporter leur désir individuel visant à la racine de ces choses, et tant qu’elles obéissent aux ordres du désir, leur plus haut niveau est encore «animé».

Et c’est seulement quand une personne évolue au degré de l’homme qui aspire à contribuer à quelque chose, pour revenir à la racine, seulement alors il ou elle demande à la racine d’ajouter plus de désir et d’accomplissement, exige le développement, et devient un Humain qui veut devenir semblable au Créateur. Le Créateur doit être révélé tout le temps, encore et encore, comme il est écrit: « Connaissez votre Dieu et servez Le » C’est ce qui sépare l’homme de la bête. C’est ce qui rend sa prière dirigée vers le haut à la racine authentique.

If You Wish To Become Human

Un homme commence avec le point dans le cœur qui vient aussi d’En haut. Mais tout le reste hormis ce point, où on se sent comme «l’existence de l’absence », l’homme doit le cultiver lui-même. Il s’agit du complément où l’on souhaite devenir semblable au Créateur et gagner le titre d’Humain. Après le niveau minéral, végétal, et animal du développement, seul le degré final est considéré comme «parlant». C’est ce qui développe la créature, tandis que tous les niveaux précédents sont inclus dans lui.

Cela a principalement affaire avec notre monde intérieur, où la nature minérale, végétale et animale croît et tombe au degré parlant. Ne pas visualiser la Terre avec sa flore et sa faune dans les vallées et les bois. Tout se passe à l’intérieur. Si tous les autres désirs soutiennnet la croissance d’un être humain en moi, de ce fait, ils montent avec lui au même degré.

De la 4e partie du cours quotidien de Kabbale du 26/05/2011, «Préface à la sagesse de la Kabbale »

Commentaires | Share Feedback | Ask a question




"La Kabbale, la Science et le Sens de la Vie" Commentaires RSS Feed

Article précédent: